BENGHIT3

Belghit Mohamed Amine : «Cette reconnaissance va être une introduction pour ouvrir d’autres dossiers»

Après la déclaration, sur Maurice Audin, faite par le président de la République française Emanuel Macron, le professeur universitaire et historien, Belghit Mohamed Amine, pense que ce sujet est comme l’arbre qui cache la forêt. Dans un entretien téléphonique avec le Courrier d’Algérie, Belghit a signalé que : «Chez nous on prénomme ce genre de déclaration comme l’arbre qui cache la forêt. Même certains médias français et étrangers ont dit que Macron a commencé de reconnaître les crimes commis par la France. D’ailleurs, je ne pense pas que la France soit prête pour indemniser toutes les victimes, même les Français qui ont soutenu la cause algérienne, il les considèrent comme des traitres.» Enchaînant : «Macron est très intelligent, entre l’Algérie et la France, il y a plusieurs dossiers, même quand il a fait des déclarations, il les a faites avec beaucoup de réserve, donc je pense qu’il y a plusieurs sujets importants pour les évoquer mais les Français n’ont pas le courage pour les dévoiler. La reconnaissance du Président Macron va être une introduction pour ouvrir plusieurs dossiers entre les deux pays, mais aussi, le grand dossier des essais nucléaires de Reggane, les médias exercent une grosse pression sur le gouvernement afin de pouvoir donner des révélations inédites sur ce sujet. »
B. M. Wali