Basket GSP

Basket-ball / Coupe d’Algérie messieurs : La finale sera rejouée à une date ultérieure

La finale de la 50e édition de la Coupe d’Algérie de basket-ball, seniors messieurs, opposant le GS Pétroliers (tenant) à l’USM Blida, sera rejouée à une date ultérieure après les actes de violence qui ont eu lieu durant la rencontre, disputée dimanche dernier à Alger, a annoncé jeudi la Fédération algérienne de la discipline.

«Les membres de la commission nationale des compétitions, réunis jeudi, ont décidé de faire rejouer la finale. Il se réuniront à nouveau dimanche pour fixer la date et le lieu de la finale», a déclaré Mohamed Boufenik, membre de la dite commission. La finale de la Coupe d’Algérie de basket a été arrêtée à 4 minutes de la fin du premier quart-temps alors que l’USM Blida menait au score 15 à 11, temps à cause d’une violente bagarre dans les tribunes entre les supporteurs des deux équipes. Les échauffourées entre les supporteurs des deux équipes avaient débuté lors d’un temps-mort sur le terrain. Les supporteurs du GSP ont commencé par envoyer des projectiles sur le terrain, avant de se diriger vers la galerie adverse pour y provoquer une bagarre violente qui a duré une dizaine de minutes, créant un mouvement de panique, notamment dans la tribune réservée aux familles.
Après l’intervention tardive du service d’ordre, les arbitres ont décidé de mettre un terme à la rencontre, en attendant de transmettre les rapports de match à la commission d’arbitrage de la Fédération algérienne de basket-ball (FABB) qui statuera sur les décisions à prendre et la nouvelle date de la finale.
Dans une déclaration à l’APS, le commissaire de match, Nachid Messaoudi, avait indiqué que «la finale ne pouvait pas continuer dans ces conditions de sécurité.» «Normalement la finale doit aller à son terme.
Mais comme le match a été interrompu plus de 30 minutes et que nous sommes durant le mois de Ramadhan, le temps n’aurait pas suffit pour finir la rencontre avant la prière de l’aube», avait-il expliqué. C’est la deuxième fois en l’espace d’un mois qu’un match de basket-ball n’est pas allé à son terme à cause des violences dans les tribunes. La demi-finale du Championnat d’Algérie, Nationale 1 messieurs, entre Le WO Boufarik et le NB Staouéli avait été arrêtée pour les mêmes raisons.