assurance incendie

Assurance incendie : «Faible adhésion» des céréaliculteurs à Tizi Ouzou

Une «faible adhésion» des céréaliculteurs à l’assurance incendie est enregistrée dans la wilaya de Tizi-Ouzou durant la saison 2018/2019, a-t-on appris du directeur de la Caisse régionale de la mutualité agricole (CRMA).

Madjid Hamdad a indiqué à l’APS que sur une superficie totale emblavée de 7 272 ha de céréales (dont 6 748 ha de blé dur, 92 ha de blé tendre, 349 ha d’orge et 83 ha d’avoine, selon les chiffres cde la DSA) pour la saison 2018/2019, seulement 2 300 ha sont assurés, soit un taux de 31,6%. Les agriculteurs qui ont contracté une assurance sont principalement ceux qui ont réalisé leurs investissements grâce au crédit agricole RFIG octroyé par la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR). Ce responsable a appelé les céréaliculteurs à se rapprocher de la CRMA pour assurer leurs cultures, puisque «les souscriptions à l’assurance contre les incendies sont toujours ouvertes», rappelant que des ‘’facilitations’’ de payement sont octroyés aux assurés. «L’agriculteur ne paie sa cotisation qu’après la récolte», a-t-il fait savoir. Une campagne de sensibilisation a été lancée par la CRMA afin, d’inciter les agriculteurs en général et particulièrement les céréaliculteurs, à contracter une assurance contre les incendies. Des rencontres avec les concernés ont été déjà organisées au niveau de six sites de culture céréalières, a ajouté M. Hamdad qui a annoncé que cette campagne s’intensifiera et s’élargira vers l’ensemble des sites, dans quelques jours avec le lancement officiel de la campagne moisson-battage. Durant la campagne de moisson-battage pour laquelle une quarantaine de moissonneuses-batteuses seront mobilisées par la direction locale des services agricoles (DSA), la CRMA a prévu une distribution gratuite d’extincteurs pour ses assurés.
Cela permettra de maîtriser un éventuel départ de feux grâce à ces engins lors de cette opération, a-t-on appris de même source. La Conservation des forêts a émis, dans son Plan 2019 de prévention et de lutte contre les incendies, des recommandations pour prévenir les feux de champs dont l’équipement des moissonneuses-batteuses de cache-flammes, la mise à la disposition de citernes d’eau avec outillage approprié et l’ouverture de tournières autour des champs céréaliers.