Auteurs de très belles prestations avec leur club : Bentaleb et Taïder décréditent Madjer

Deux joueurs qui semblaient bannis par le sélectionneur national, Rabah Madjer, au cours du précédent stage desquels les Verts ont disputé deux matchs amicaux, se sont vite rebiffés au sein de leur club respectif.

Allusion faite à Nabil Bentaleb et Saphir Taider, autour d’eux beaucoup de choses ont été dites. Et même si Rabah Madjer s’est empressé pour nier toute mésentente ou tout conflit avec les deux joueurs, il n’en demeure pas moins que les arguments qu’il a apportés ont été vite mis à nu par les deux milieux de terrain. Ainsi, concernant Bentaleb, qui a été libéré du stage après le premier match contre la Tanzanie à Alger, il s’avère que sa blessure n’était pas aussi grave comme voulait le faire croire Madjer pour justifier le retour en Allemagne du joueur faisant l’impasse sur les seconds matchs face à l’Iran en Autriche. En effet, Bentaleb a surgi tel un ‘’féroce’’ ce week-end à l’occasion du Championnat allemand contribuant à la victoire à domicile de Schalke 04 contre Freiburg sur le score de 2 buts à 0. Dans une partie où il a joué les 90 minutes, Bentaleb a été derrière le deuxième but de Schalke 04 offrant une passe décisive à Burgstaller (73’). C’est dire que le joueur jouissait totalement de ses moyens physiques discréditant, du même coup, les thèses avancées par Rabah Madjer selon lesquelles l’ancien pensionnaire de Tottenham souffrait des adducteurs. Même s’il était confronté à quelques soucis de santé, Bentaleb aurait pu visiblement tenir sa place lors du deuxième rendez-vous amical contre l’Iran, disputé mardi dernier. Quatre jours plus tard, le milieu de terrain des Verts montre un visage si reluisant et une condition physique parfaite. Ce qui renforce l’hypothèse que Bentaleb aura lâché son entraîneur national. Autre détail qui mérite d’être relevé : juste après sa libération par l’entraîneur national, Bentaleb s’est entraîné rapidement avec son club avec des examens médicaux très rassurants. Pour sa part, Saphir Taïder qui a piqué une vive colère après avoir été privé de jouer la moindre minute lors des deux matchs amicaux en question, alors qu’il était, avant l’arrivée de Madjer aux commandes techniques, un titulaire à part entière dans l’échiquier des Fennecs, a prouvé dimanche qu’il n’était pas à cours physiquement, contrairement à ce qu’avait avancé le sélectionneur national pour justifier la mise à l’écart du désormais ex-milieu de terrain de Bologne. Mieux, Taider a contribué grandement dans la petite victoire de sa nouvelle équipe canadienne, Montreal Impac sur le terrain de Seattle Sounders (0-1) dans le cadre du championnat MLS. C’est dire qu’après les belles prestations de Bentaleb et Taider avec leur club, Madjer se serait sûrement senti gêné, car c’est sa crédibilité qui a pris un autre sérieux coup.
Hakim S.