Triki

Athlétisme / Championnats arabes (3e journée) : Triki en or sur le triple-saut

Le sauteur Mohamed-Tahar Triki a bonifié la moisson algérienne aux Championnats arabes d’athlétisme qui se déroulent actuellement en Egypte par une nouvelle médaille d’or, décrochée dimanche sur le triple-saut, au moment où sa compatriote Zouina Bouzebra s’est contentée de l’argent au lancer du marteau.

Triki s’est imposé haut la main, avec un saut mesuré à 16,50 m, confirmant sa bonne forme du moment, lui qui a réussi un bond de 17,12 m lors d’une compétition en salle, disputée dernièrement aux états-Unis. Au lancer du marteau, Bouzebra a réussi un jet à 63,07 m, l’ayant placée sur la deuxième marche du podium, derrière l’Egyptienne Rawan Barakat, sacrée championne arabe 2019, avec un jet mesuré à 65,90 m. Deux nouvelles médailles qui s’ajoutent aux cinq décrochées vendredi, et samedi, lors des deux premières journées de cette compétition, qui se déroule du 5 au 8 avril, dans la capitale Le Caire. Le breloque en métal précieux a été décrochée par Souad Azzi sur le 20 km-marche. Une épreuve ayant vu ses coéquipiers Mohamed Ameur et Bariza Ghezlani décrocher respectivement l’argent et le bronze. Le lendemain, c’était au tour du hurdler Amine Bouanani de décrocher un podium, en remportant le bronze sur le 110m/haies, juste avant que son compatriote Hicham Cherabi ne remporte l’argent au saut à la perche. Cependant, la suite a été un peu moins bonne, puisqu’aucun des onze autres candidats engagés n’avait réussi à décrocher une nouvelle médaille, à commencer par le marcheur Aymen Sabri et le hurdler Lyès Mokeddel, qui avaient échoué respectivement sur le 20 km marche et le 110m/haies. De son côté, Mohamed-Amine Fodil a terminé 4e dans l’épreuve du saut en hauteur, tout comme le sprinter Mahmoud Mahmoudi, qui a terminé au pied du podium sur le 100 m, avec un chrono de 10.67, contre 10.40 pour le vainqueur Abdo Baraka (Bahreïn), qui avait devancé son compatriote Yaqup Salem (10.50). Pour leur part, Slimane Moula et Fethi Benchaâ ont terminé 6e et 7e sur le 400 m, avec des chronos respectifs de 48.10 et 48.45, au moment où Nabila Bounab s’était classée 5e au lancer du disque. Dans l’épreuve du saut en hauteur (dames), Yousra Arar a été amoindrie par une blessure et s’était contentée de la 5e place (1,70m), derrière sa compatriote Khadidja Manel Ameur, 4e avec un saut mesuré à 1,73 m. Enfin, Zahra Tatar s’est contentée de la 6e place au lancer du marteau, avec un jet mesuré à 54,09 m, au moment où le jeune Oussama Cherrad, qui appartient encore à la catégorie juniors s’est contenté de briller pendant les séries et d’arracher une qualification pour finale, où il n’a pas réussi à rivaliser avec des concurrents plus chevronnés. Au total, l’Algérie a engagé 23 athlètes dans cette compétition. Lors de la précédente édition, disputée en 2017 en Tunisie, l’Algérie avait terminé à la troisième place, avec un total de 18 médailles (9 or, 5 argent et 4 bronze), alors que la première place était revenue au Maroc (12 or, 11 argent, 9 bronze), devant la Tunisie (9 or, 13 argent, 12 bronze).