mois du patrimoine

ART, CULTURE ET PATRIMOINE : L’Algérie au rendez-vous d’un panel africain

Le Conseil de la nation a pris part mardi à un panel conjoint en marge des réunions des commissions permanentes du Parlement panafricain, sur le thème de l’Union africaine pour l’année 2021: « Arts, culture et patrimoine: un levier pour construire l’Afrique que nous voulons », selon un communiqué de la chambre haute du Parlement.
Le président du Groupe parlementaire du parti du Front de libération nationale (FLN), M. Houbad Bouhafs a représenté le Conseil de la nation aux travaux de ce panel, précise la même source.
Il s’agit pour l’UA à travers ce thème de « concrétiser ses aspirations visant à permettre aux arts, à la culture et au patrimoine africains de s’acquitter d’un rôle majeur dans le renforcement de la conscience africaine, le développement social et économique et de l’intégration tels qu’énoncés dans l’Agenda 2063 de l’UA », a expliqué la même source.
Ce panel a pour objectif « d’échanger les informations sur le thème de l’année » et de « déterminer la contribution des parlementaires panafricains à sa mise en œuvre ».
Son ordre du jour comprend – ajoute le communiqué- des présentations sur des sujets tels que « la Charte de la renaissance culturelle africaine et sa mise en œuvre » et « le statut type de l’UA sur la protection des biens et du patrimoine culturel » ainsi que « les activités de l’Académie africaines des langues ».
Les présentations portent également sur les « Statuts de la Commission de l’audiovisuel et du cinéma africain » ainsi que sur les « Activités du Centre d’études linguistiques et historiques ».
Dans son intervention, le représentant du Conseil de la Nation a souligné « l’importance de la préservation du patrimoine culturel africain et la nécessité d’inclure la culture dans tous les plans de développement et les réformes politiques et économiques », rappelant que l’Algérie veille depuis son indépendance au renforcement de l’intégration africaine à travers le soutien des programmes culturels, dans les pays africains et l’organisation de manifestations artistiques, outre son hébergement du siège du Centre régional pour la protection du patrimoine culturel immatériel en Afrique ».
M.Houbad a également évoqué « Le Grand Musée d’Afrique, qui est l’un des projets majeurs de l’agenda de l’UA pour l’année 2063, et dont l’Algérie s’est engagée à en faire un pôle culturel prestigieux et un phare du rayonnement culturel du continent africain ».