Visa

Arrestation de deux individus pour falsification de visas Schengen à Mostaganem

Les éléments de la police judiciaire relevant de la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya de Mostaganem ont appréhendé, dernièrement, deux individus impliqués dans la falsification de visas Schengen, a-t-on appris lundi de la sûreté de wilaya. Sur la base d’informations selon lesquelles un citoyen en compagnie de son fils tentaient de quitter le territoire national avec des passeports comportant des visas pour l’espace européen suspects, une enquête diligentée par la brigade sus-indiquée a révélé qu’ils étaient victimes d’escroquerie. Deux individus originaires de la wilaya de Mostaganem leur ont établi les fameux visas moyennant une somme de 40.000 DA, a-t-on indiqué. L’arrestation du principal mis en cause âgé de 25 ans a permis de découvrir à l’intérieur de son véhicule deux passeports avec de faux visas Schengen, des documents des victimes déchirés, des sceaux imités et des armes blanches, a-t-on fait savoir, ajoutant que l’enquête a permis également d’identifier son acolyte, en l’occurrence son père âgé de 70 ans.
Les deux prévenus ont été présentés devant la justice, qui les a placés sous contrôle judiciaire pour constitution d’association de malfaiteurs, usage de faux dans des documents administratifs et escroquerie.

Saisie de plus de 27 grammes de mercure gris et plus de 50.000 dinars de faux billets à Oum El Bouaghi
Au total, 27,2 grammes de mercure gris et une somme de 58.000 dinars de faux billets de banque ont été saisis par les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la sûreté de wilaya d’Oum El Bouaghi, a indiqué lundi la cellule de communication de ce corps constitué. Agissant sur informations parvenues aux éléments de la police, indiquant qu’un individu possédait une substance prohibée, à savoir le mercure, qu’il s’apprêtait à vendre dans la ville d’Oum El Bouaghi, une enquête a été ouverte, a expliqué la même source. Les investigations approfondies ont permis d’arrêter un suspect, âgé de 28 ans à bord d’un véhicule touristique avec un sac en plastique contenant une quantité de 27,2 grammes de mercure gris, en plus d’une somme de 58.000 DA de faux billets, selon le même service de sécurité. Les enquêtes menées par les éléments de l’inspection judiciaire ont prouvé que ce malfaiteur tentait de commercialiser cette substance interdite via un réseau social, selon la même source. Un dossier pénal de cette affaire a été établi pour «faux et usage de faux» et «trafic de substance prohibée utilisée dans la fabrication d’explosifs», a-t-on fait savoir de même source, notant que le prévenu a été présenté au tribunal d’Oum El Bouaghi.

Un réseau spécialisé dans l’escroquerie des entreprises de production d’aliments de bétail démantelé à Mila
Un réseau spécialisé dans l’escroquerie visant les entreprises de production d’aliments de bétail a été démantelé par les éléments de la Police judiciaire de la wilaya de Mila, a-t-on appris lundi auprès des services de la sûreté de wilaya. L’enquête déclenchée sur la base d’informations parvenues aux éléments de la brigade économique et financière du service de la Police judiciaire, a relevé une activité suspecte d’un réseau de malfaiteurs activant sur le territoire national constitué de quatre (4) individus spécialisés dans l’escroquerie des entreprises de production d’aliments de bétail des communes de Chelghoum Laid et de Tadjenanet. Les investigations, menées en collaboration avec la Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya de Mila, ont révélé qu’un membre de ce réseau avait bénéficié d’une marchandise d’une valeur de huit (8) millions de dinars après avoir fourni un dossier falsifié au propriétaire de la société de production d’aliments de bétail de Tadjenanet. Ce suspect, âgé de 29 ans, a été arrêté dans la ville de Tadjenanet grâce à un plan exécuté en coordination avec le parquet de Chelghoum Laid, a-t-on souligné de même source. Les investigations ont donné lieu par la suite à l’arrestation de trois (3) autres individus de cette bande, issus de la ville d’Annaba, a-t-on précisé à la sûreté de wilaya, notant que l’un de ces mis en cause était recherché par la police. Une fois l’enquête achevée, les prévenus, qui ont comparu devant le procureur de la République près le tribunal de Chelghoum Laid, ont été écroués, selon les services de la sûreté de wilaya.

Arrestation de 3 mis en cause dans le vol de consommables médicaux dans un CHU à Alger
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté, trois (3) mis en cause dans une affaire de vol de consommables médicaux dans un centre hospitalier universitaire (CHU), ont indiqué lundi ces services dans un communiqué. L’affaire traitée par la sûreté de la circonscription administrative de Bouzaréah a amené à l’ouverture d’une enquêté sur l’implication de 3 individus, dont un fonctionnaire de pharmacie d’un CHU, dans le vol de 4000 gants à usage médical, 5 couvertures et 200 mètres de bandes de gaze, précise la même source. Le premier mis en cause a été arrêté à bord d’un taxi dont le conducteur s’est avéré être un acolyte. Les investigations élargies ont permis d’interpeller le troisième suspect et de récupérer tous les objets volés avant le transfert des mis en cause au siège de la sûreté pour enquête. Après finalisation des procédures légales, les mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République territorialement compétent qui a dressé à leur encontre des citations de comparution immédiate. Par ailleurs, les éléments de sûreté de la wilaya d’Alger ont arrêté quatre (4) individus pour possession et trafic de psychotropes avec délit d’acquisition de psychotropes à des fins commerciales par voie de prescriptions médicales (ordonnances) scannées, et saisi 422 comprimés et un véhicule utilitaire. Cette opération a été possible grâce à des renseignements faisant état d’une bande de dealers spécialisée en trafic de comprimés psychotropes au niveau de certains quartiers relevant de la circonscription de compétence de la Sûreté urbaine de Raïs Hamidou relevant de la circonscription administrative de Bab El Oued. Après accomplissement des procédures légales en vigueur, les suspects ont été présentés devant le procureur de la République lequel a ordonné le placement de deux d’entre eux en détention provisoire, et les deux autres sous surveillance judiciaire, a conclu le communiqué.

Chiffre du jour : 488

Les réserves d’or détenues par la Russie ont atteint 487,8 milliards de dollars (433,11 milliards d’euros), a fait savoir la Banque centrale de la Russie sur son site web. La Banque a augmenté ses réserves d’or monétaire de 14,9%, soit de 275 tonnes pour atteindre 67,9 millions d’onces en 2018 (plus de 2.000 tonnes), a-t-elle indiqué . Il s’agit ainsi du volume le plus important depuis cinq ans, le montant des réserves ayant franchi la barre des 486 milliards de dollars le 1er avril 2014. La Banque centrale a intensifié ses achats d’or après l’introduction en 2014 des sanctions occidentales. La patronne de l’institution financière a à plusieurs reprises déclaré que celle-ci menait une politique axée sur la diversification de ses réserves internationales, prenant en considération tous les risques, dont financiers, économiques et géopolitiques.