Kif

Arrestation de cinq narcotrafiquants : Tébessa et Sétif et saisie d’une quantité de kif traité

Cinq narcotrafiquants ont été arrêtés, jeudi à Tébessa et Sétif, par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale qui ont également opéré de nombreuses saisies, dont une quantité de kif traité et une somme d’argent, a indiqué vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). « Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP, en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale, ont arrêté, le 1er Août 2019 à Tébessa et Sétif / 5 RM, cinq (05) narcotrafiquants et saisi (21,6) kilogrammes de kif traité et (02) véhicules touristiques ainsi qu’une somme d’argent s’élevant à (132.500,00 DA), tandis qu’un autre détachement de l’ANP a arrêté à Tindouf / 3 RM, quatre (04) contrebandiers et saisi un (01) véhicule tout-terrain, (01) marteau piqueur et trois (03) téléphones mobiles. Alors que des éléments de la Gendarmerie nationale, ont saisi à Mila/5 RM, un drone doté de caméra », précise la même source. « Dans le même contexte, des détachements de l’ANP ont mis en échec des tentatives de contrebande de (9351) litres de carburant, à Tébessa, El-Taref et Souk-Ahras/5 RM », alors qu’une « unité des Garde-côtes a secouru, à Annaba / 5 RM, neuf (09) personnes, dont quatre (04) enfants, coincées à bord d’une embarcation de promenade au niveau de la plage rocheuse Kaf Lahmar », conclut le MDN.

Coupure d’électricité jeudi dans plusieurs communes d’Alger Est
Un incident technique sur les lignes haute tension du gestionnaire du réseau de transport de l’électricité a été enregistré jeudi à 21h08, a indiqué un communiqué de la Direction de distribution d’El Harrach relevant de la Société de distribution d’électricité et du gaz d’Alger (SDA).
Cet incident a causé une coupure de l’alimentation électrique dans les communes de Bordj El Bahri, Ain Taya,Heuraoua, El Marsa, Tamenfoust, BEK (Dergana, Benzerga et Doum) et Rouiba (Cité 500 logts LPP Medeghri, cité des Orangers et cité Castors), a précisé la même source.
Toutes les équipes techniques de la Direction de distribution d’El Harrach ont été immédiatement dépêchées pour procéder au rétablissement du courant à partir de 22h00 et le rétablissement final pour toutes les localités citées s’est fait à partir de 4h00 du matin, a ajouté le même communiqué.

Les plantations de coca en Colombie ont légèrement baissé en 2018
Les plantations de feuilles de coca, matière première de la cocaïne, ont légèrement baissé (-1,2%) en 2018 en Colombie, a annoncé vendredi l’ONU. « Les plantations de coca ont légèrement diminué l’an dernier en passant de 171.000 hectares (en 2017) à 169.000 hectares » en 2018, a déclaré la représentante pour la Colombie de l’office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) Pierre Lapaque. Cette diminution est à l’inverse de la tendance de ces dernières années en Colombie: de 48.000 hectares en 2013, les narco-plantations avaient bondi à 69.000 en 2014, puis avaient continué à grimper pour atteindre la hausse record constatée en 2017, tant au niveau de la production de coca que de cocaïne. Cependant, « les plantations de coca restent à un niveau élevé en Colombie » depuis que les Nations unies ont commencé leurs mesures en 2001, a ajouté Pierre Lapaque. Le président Ivan Duque, présent à ses côtés au Palais présidentiel, a célébré l’inversion de la « tendance de hausse exponentielle » des narco-plantations, dont il tient pour responsable son prédécesseur Juan Manuel Santos. Sous la pression de États-Unis, le président Duque cherche à reprendre les aspersions aériennes de glyphosate, suspendues depuis 2015 par l’ancien chef de l’État en raison des dégâts potentiels de ce désherbant sur la santé humaine et l’environnement. La Colombie est à l’origine de 70% de la cocaïne mondiale, écoulée en grande majorité en Amérique du Nord.

Ce tournoi de poker demande 1 million de livres sterling pour participer
54 joueurs de poker se sont réunis à partir de jeudi 1er août à l’hôtel Hilton de Londres. Ils ont entamé un tournoi record, au droit d’entrée de un million de livres sterling (1,09 million d’euros). En complément de cette somme, les joueurs ont également payé 50.000 livres (54.700 euros) chacun, destinés à une association caritative.
L’organisateur, Triton Poker Series, a invité des joueurs récréatifs en plus de joueurs professionnels. Logiquement, les professionnels ont un meilleur niveau. Pourtant, le premier à se faire éliminer du tournoi, dès jeudi, a été le professionnel Rick Salomon, sorti par un joueur récréatif.
Le professionnel britannique Jason Koon a lui expliqué sa stratégie. Il compte essayer d’exploiter les erreurs éventuelles des joueurs récréatifs. Ces derniers sont en effet plus enclins à jouer des coups agressifs, voire imprudents. En revanche, il compte maintenir une stratégie défensive face à des joueurs de haut niveau, justement pour ne pas être exploité.
Malgré l’enjeu, Jason Koon dit ne ressentir aucune pression car il a l’habitude des tournois à gros enjeux. Seuls les onze derniers joueurs (sur 54 participants) encore en lice dans le tournoi seront bénéficiaires. Le vainqueur remportera lui 19 millions de livres sterling (20,8 millions d’euros), soit la récompense la plus élevée de tous les temps au poker.

Le chargeur de son iPhone électrise son collier et lui brûle le cou
Une mésaventure qui fait froid dans le dos. Dans le Michigan, aux États-Unis, une jeune femme de 19 ans s’est présentée aux urgences avec de graves brûlures au second degré autour du cou. La cause? Son chargeur de téléphone aurait électrisé la chaîne qu’elle portait autour du cou, la faisant ainsi chauffer. D’après nos confrères du HuffPost US, l’incident a été détaillé dans un rapport, publié dans les Annals of Emergency Medicine, établissant des cas où des chargeurs et câbles génériques, “hors marques”, ont été mis en cause. Si le document a été publié le 17 juillet, le cas de cette Américaine a été partagé par l’American College of Emergency Physicians jeudi 1er août sur Twitter. Il est indiqué que la jeune femme a été emmenée aux urgences pédiatriques de l’hôpital pour enfants CS Mott à Ann Arbor, dans le Michigan, avec une brûlure grave au cou.

Hamza, le fils d’Oussama Ben Laden, est mort
Hamza Ben Laden, l’un des fils d’Oussama Ben Laden présenté comme son héritier à la tête de l’organisation terroriste Al-Qaïda, est mort et les États-Unis ont contribué à l’opération visant à l’éliminer, selon des informations de mercredi du New York Times et de la chaîne NBC. Le New York Times affirme que les États-Unis ont « eu un rôle » dans l’opération au cours de laquelle Hamza Ben Laden, considéré comme un dirigeant clé d’Al-Qaïda, a été tué. Le quotidien cite deux responsables américains. Premier média à révéler cette possible élimination, NBC avait indiqué un peu plus tôt que Washington disposait d’informations de services de renseignement attestant de la mort de Hamza Ben Laden, s’appuyant sur trois responsables anonymes. « Je ne veux pas faire de commentaire là-dessus », a répété à deux reprises le président Donald Trump, interrogé mercredi par des journalistes sur cette information de NBC. Les deux médias n’ont pas de détails sur la date, le lieu ou les circonstances du décès. Selon le New York Times, il est intervenu dans les deux dernières années, mais les Américains ont mis du temps à le confirmer. Hamza Ben Laden est considéré comme le fils préféré –voire le successeur désigné– d’Oussama Ben Laden, le fondateur du réseau à l’origine des attentats du 11 septembre 2001. Le jeune homme d’une trentaine d’années figure sur la liste noire américaine des personnes accusées de « terrorisme ». Washington avait offert en février une récompense pouvant atteindre un million de dollars pour toute information permettant de le retrouver.

Le micro-orbiteur lunaire chinois s’écrase sur la Lune sous contrôle
Le micro-orbiteur lunaire chinois Longjiang-2 s’est écrasé sur la Lune sous le contrôle des équipes au sol après avoir terminé sa mission, a annoncé le Centre de l’exploration lunaire et du programme spatial de l’Administration nationale de l’espace de Chine. Le micro-satellite s’est écrasé dans une zone prédéterminée de la face cachée de la Lune le 31 juillet à 22h20 (heure de Pékin), a annoncé vendredi le centre. Pesant 47 kg, Longjiang-2 a été envoyé dans l’espace le 21 mai 2018, avec le satellite relais de la sonde lunaire Chang’e-4, « Queqiao », est entré en orbite lunaire quatre jours plus tard. Il a fonctionné en orbite pendant 437 jours, dépassant ainsi sa durée de vie prévue d’un an. Le développement du micro-orbiteur lunaire étudie un nouveau mode d’exploration de l’espace lointain à faible coût, a déclaré le centre.