Après que Makhloufi ait ouvert le bal : l’heure des révélations sonne, le COA dans de sales draps

Les accusations de Taoufik Mekhloufi à l’encontre des responsables du sport algérien devraient ouvrir le bal au grand déballage où chacune des parties concernées aura certainement à cœur de faire des révélations devant enfoncer davantage les dirigeants du COA en particulier.
Les prochains jours s’annoncent d’ailleurs chauds dans ce registre, en ce sens qu’ils sont nombreux les athlètes et leurs entraîneurs qui ont promu de tout déballer non sans défier les responsables du COA de rendre des comptes au sujet des 30 milliards débloqués par l’état algérien pour permettre à nos représentants dans les JO de préparer l’évènement dans les meilleures conditions possibles. Mais au lieu que cet argent prenne sa destination voulue, les athlètes ont rencontré sur leur chemin des entraves de toute part, selon les dires des concernés eux-mêmes. C’est à croire donc que Makhloufi n’a fait que dire très haut ce que certains le pensent bas. Le médaillé d’argent des 800 et 1500 m lors des JO de Rio qui viennent de se terminer, a tout simplement lâché une bombe que d’aucuns pensaient qu’elle allait faire réagir les responsables de la tutelle, à leur tête, le ministre El Hadi Ould Ali. Force est de constater que l’homme a tout simplement botté en touche dans le communiqué que ses services ont transmis à la presse au lendemain de la sortie médiatique de Makhloufi. Ould Ali El Hadi s’est contenté, en effet, de promettre vaguement un bilan « exhaustif » de la participation algérienne aux JO.« Les brillants résultats de notre champion Taoufik Makhloufi ainsi que de Larbi Bouraada (…), et les performances réalisées par d’autres athlètes, nous confortent dans notre détermination à œuvrer de concert avec tous les intervenants à la préparation des prochaines échéances sur la base d’un bilan exhaustif en toute sérénité et en temps opportun de notre participation aux Jeux olympiques », a déclaré le ministre de la Jeunesse et des Sports dans son communiqué. Ould Ali El Hadi promet également que « des correctifs seront apportés dans notre stratégie en matière d’accompagnement de notre élite ».Visiblement surpris par les déclarations de Makhloufi, le ministre n’annonce aucune mesure, ni enquête pour vérifier les accusations du double médaillé algérien. Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, « nos athlètes qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes ainsi que leurs staffs techniques ont, pour certains, amélioré leurs performances et se sont mesurés à des statures internationales sans démériter ni abdiquer, dans un esprit de solidarité et d’engagement à honorer les couleurs nationales ».
Hakim S.