algérie russie

ALGERIE – RUSSIE : Les relations au beau fixe

Le président de la Commission des Affaires étrangères, de la coopération et de la Communauté à l’Assemblée populaire nationale (APN), Liès Saâdi a reçu l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev, qui lui a rendu une visite au siège de l’Assemblée. Le diplomate russe « a salué le niveau des relations unissant son pays et l’Algérie, en insistant sur l’importance d’œuvrer à leur promotion, notamment à travers l’activation du rôle des commissions des Affaires étrangères des parlements des deux pays », indique un communiqué de l’APN. À cette occasion, M. Beliaev a passé en revue « la réalité des relations d’amitié et les différents volets de la coopération bilatérale et les moyens de la consolider, en sus des efforts bilatéraux et multilatéraux consentis dans le but de maîtriser les retombées de la pandémie du nouveau coronavirus », selon le communiqué. Pour sa part, M. Saâdi a salué le niveau des relations bilatérales entre les deux pays, soulignant la détermination et l’attachement de l’APN à promouvoir les relations de coopération et la coordination parlementaire avec la Russie, notamment à travers l’intensification des visites entre les deux pays et l’échange d’expertise. Évoquant la situation au Sahara occidental, M. Saâdi a appelé « à la coopération pour parvenir au règlement de cette question », réaffirmant la position de l’Algérie en appui aux décisions pertinentes de l’ONU, de par son attachement à exhorter les parties au conflit à concourir à une solution juste et définitive garantissant les droits légitimes du peuple sahraoui, notamment le droit à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un référendum transparent sous la supervision internationale tel que stipulé dans les résolutions onusiennes. Pour sa part, le président de la commission d’amitié algéro-russe « s’est félicité du niveau de coopération entre les deux pays dans divers domaines, notamment la Santé en la conjoncture actuelle marquée par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus à travers le monde », préconisant « la promotion des relations bilatérales dans le domaine culturel ».

La coopération militaire visible sur le terrain
Sur un autre volet, portant coopération dans le domaine militaire, qui n’est pas tout aussi des moindres, les Armées algérienne et russe continuent à entretenir une relation très étroite. Ainsi, lundi après-midi, un détachement de navires de guerre russes composé d’une frégate, d’un remorqueur en haute mer et d’un navire pétrolier ravitailleur est, depuis lundi, au port d’Alger dans le cadre d’une halte technique de trois jours, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale. Cette halte intervient, selon la même source « dans le cadre de la coopération militaire entre l’Algérie et la Russie » indiquant qu’ « un détachement de navires de guerre a accosté, lundi, au port d’Alger, composé de la frégate +Admiral Kasatonov+, du remorqueur en haute mer +Nicolay tchiker+ et du pétrolier ravitailleur +Vyazma+, dans le cadre d’une halte technique de trois jours » précise le communiqué. En marge de cette halte, le commandant de ce détachement de la marine russe a rendu, selon la même source  « une visite de courtoisie au commandant de la Façade maritime centre » est-il indiqué. Cette halte s’inscrit dans le cadre des activités de coopération militaire entre les deux pays dans le domaine de la défense visant à renforcer l’échange d’expertise entre nos forces navales et la marine russe », conclut le document.
Mokhtar Bendib