Air Algérie

Air Algérie : la validité des billets arrivants à expiration, prolongée au 31 décembre 2021

La compagnie aérienne nationale Air Algérie, a annoncé hier dans un communiqué, la prolongation de la validité des billets arrivants à expiration, et ce, jusqu’au 31 décembre 2021.Précisant qu’elle offre des options de changement de réservation flexibles, Air Algérie a également expliqué que « la modification des billets achetés avant la reprise des vols est gratuite dans la même classe, durant toute leur validité et avant la date de voyage prévue ». Par ailleurs, en cas de de modification des projets de voyage, suite à l’annulation d’un vol, la compagnie s’est engagée à offrir à ses clients un avoir sous forme d’EMD/Voucher, valable pour un voyage jusqu’au 31 décembre 2021 et remboursable en cas de non-utilisation. Elle propose également un recours au remboursement, dont « le délai de traitement reste tributaire du nombre de demandes en cours ». En outre, en cas de rapatriement, les billets à tarifs réduits ou promotionnels feront l’objet d’un « réajustement tarifaire », selon le tarif de rapatriement applicable le jour du vol, a noté le communiqué. Ainsi, Air Algérie a souligné qu’un programme « adapté » est mis à la disposition de ses clients, en prévision d’une « reprise progressive ». Elle a également précisé que toutes les destinations sont maintenues et leurs dates de reprise dépendent de « la décision des pouvoirs publics pour l’ouverture des frontières, ainsi que des décisions des pays de destination concernant les modalités d’entrée sur leurs territoires ». Affirmant qu’un dispositif de protection sanitaire est adopté à tous les niveaux, avant et durant les voyages, en raison de la pandémie de Covid-19, la compagnie a assuré qu’elle reste « attentive » à l’évolution de la situation pour prendre toutes les dispositions « utiles » en conséquences.

Un élu us de l’Ohio exhibe une preuve de racisme anti-asiatique
En pleine séance publique, l’élu de l’Ohio a révélé les cicatrices que son service dans l’armée américaine a laissées sur son corps. “Est-ce que c’est assez patriote pour vous?” Lee Wong, un membre du conseil d’administration de l’Ohio d’origine asiatique, a montré ses cicatrices dans une mairie le mardi 23 mars, pour remettre en cause tout manque de patriotisme. Une prise de parole forte alors que les manifestations anti-racisme asiatique et le mouvement #StopAsianHate se développent ces derniers jours aux États-Unis après le meurtre de six femmes d’origine asiatique le 16 mars à Atlanta. Cet ancien combattant a été blessé alors qu’il servait dans l’armée américaine, sans que l’on ait plus de précision sur les raisons de cette opération. L’homme dit également avoir subi de nombreux cas de discrimination. Arrivé en Amérique pour étudier à la fin des années 60, il assure avoir été battu parce qu’il était asiatique lorsqu’il résidait à Chicago. Une agression qui l’aura aussi amené à l’hôpital, confie-t-il à la chaîne américaine FOX19.

Le journaliste Abdelmadjid M’haimoud n’est plus

L’ancien correspondant de presse Abdelmadjid M’haimoud exerçant au quotidien « Le Soir d’Algérie » à Mila est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à Alger, à l’âge de 65 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris de ses proches. Le défunt qui avait cessé d’exercer depuis quelques mois, souffrait d’un problème cardiaque depuis plusieurs années, a précisé la même source, ajoutant que le défunt a été transféré dernièrement à l’hôpital militaire d’Ain Naadja (Alger), où il a été admis aux soins intensifs. Le défunt, père de trois enfants, s’est distingué à travers ses articles thématiques sur l’environnement, parus dans plusieurs journaux, dont le premier article a été publié en 1989 dans le quotidien El Moudjahid sous le titre, » Le danger qui guette notre environnement », contribuant, par la suite, dans de nombreux journaux d’expression française. En 1991, il rejoint la rédaction du journal « Anba Echark » en tant que collaborateur et après l’arrêt de la parution de ce journal, il rallie le journal « Al Acil » puis le quotidien « El Watan », poursuivant par la suite sa carrière journalistique parallèlement à son poste de cadre à la Conservation des forêts de Mila, en tant que correspondant au Soir d’Algérie jusqu’à la fin de l’année 2020. Le défunt Abdelmadjid M’haimoud a été inhumé hier après-midi au cimetière de Mila.

Un réseau de trafic de faux billets démantelé à Oran

Les policiers d’Oran ont démantelé un réseau criminel impliqué dans une affaire de trafic de faux billets dans le cadre d’une opération qui s’était soldée par l’arrestation de deux individus et la saisie d’un montant de plus de 300 000 DA en faux billets, a-t-on appris hier auprès de la sûreté de wilaya.
L’opération a été menée par la dixième sûreté urbaine suite à une plainte déposée par une victime à qui il a été remis un faux billet de 2.000 DA.
Les investigations ont permis l’arrestation d’un prévenu impliqué dans cette affaire, a-t-on indiqué à la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Les premiers éléments d’enquête ont permis d’identifier son acolyte et son arrestation en possession de 51 faux billets de 2.000 DA portant le même numéro de série. Sur la base d’un mandat de perquisition du procureur de la République près le tribunal de hai El Othmania (Oran), 101 billets de la même catégorie portant le même numéro de série ont été découverts dissimulés dans le placard du suspect et saisi de même qu’un flacon de solution noire utilisé dans la falsification et plusieurs reçus pour les transferts d’argent, selon la même source. Une procédure judiciaire a été engagée contre les personnes impliquées dans l’affaire pour les traduire devant la justice, a-t-on fait savoir.

Paysage médiatique national : 45 sites d’information en activité

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé hier l’enregistrement de 45 sites d’informations électroniques sécurisés, affirmant que l’objectif était d’atteindre une centaine avant le début de l’été prochain. « Un total de 45 sites électroniques d’information ont été enregistrés au jour d’aujourd’hui, et l’objectif du secteur est d’arriver à une centaine avant l’été prochain », a déclaré à la presse Belhimer en marge des Assises nationales sur l’économie de la connaissance. Ces sites électroniques, dont le domaine est le .dz, sont « totalement sécurisés », a-t-il affirmé, indiquant que ces sites « doivent disposer d’un niveau professionnel respectant l’éthique journalistique et les lois de la République ». Belhimer a déclaré, par ailleurs, que « la transition numérique de la presse écrite est désormais une nécessité impérieuse, au regard de l’évolution de la scène médiatique de par le monde », estimant que

Un mafieux italien s’est fait trahir sur YouTube

Un membre de la mafia a été arrêté en République dominicaine après avoir été repéré dans des vidéos sur YouTube où son visage était caché mais pas ses tatouages, a annoncé hier la police italienne.Marc Feren Claude Biart, 53 ans, menait une vie tranquille à Boca Chica, où la communauté locale d’expatriés italiens le considérait comme « un étranger », selon le communiqué de la police, mais il a été trahi par ses vidéos diffusées sur YouTube dans lesquelles il expliquait des recettes de cuisine italienne. Biart était en fuite depuis 2014, lorsque le parquet italien avait ordonné son arrestation pour trafic de cocaïne aux Pays-Bas pour le compte du clan Cacciola de la ‘Ndrangheta, la redoutable mafia calabraise. Basée en Calabre, la pointe de la Botte italienne, la Ndrangheta est considérée comme la mafia la plus puissante, notamment en raison du contrôle qu’elle exerce sur le trafic de cocaïne en Europe. Présente sur tous les continents, elle a détrôné Cosa Nostra, la mafia sicilienne, devenant ainsi l’organisation criminelle la plus importante d’Italie.