9.9 C
Alger
21 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

AHMED ATTAF PARTICIPE, À NEW YORK, À UNE SESSION DE HAUT NIVEAU DU CONSEIL DE SÉCURITÉ : Dénoncer les crimes d’Israël et plaider pour la Palestine

Ahmed Attaf, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, participe à New York à une session de haut niveau du Conseil de sécurité réunie hier pour discuter des développements dangereux qui se produisent dans les territoires palestiniens occupés, en particulier dans la bande de Ghaza», a indiqué un communiqué du ministère. 
Attaf participe aux travaux de cette réunion à l’invitation de son homologue brésilien, Mauro Vieira, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil de sécurité durant ce mois.
Il faut rappeler par ailleurs que l’Algérie qui a été élue membre non permanent du Conseil de sécurité n’a pas cessé d’exprimer son soutien au peuple palestinien et de dénoncer fermement la barbarie et l’épuration ethnique pratiquée par l’entité sioniste dans la bande de Ghaza. L’Algérie a appelé la communauté internationale à se montrer ferme et à exercer des pressions sur Israël pour la contraindre à revenir aux négociations dans le cadre de la solution des deux États, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et l’initiative de la Ligue arabe.
L’Algérie a fermement condamné le génocide que subit la population de la bande de Ghaza et appelé la communauté internationale à abandonner la politique des deux poids, deux mesures qui met sur un pied d’égalité la victime et son bourreau et qui absout Israël des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre qu’elle est en train de perpétrer encouragée par le soutien que lui ont apporté les occidentaux.

Pour une résolution onusienne condamnant la barbarie sioniste
Le communiqué du ministère a indiqué par ailleurs qu’Ahmed Attaf participera demain jeudi, à la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations unies, consacrée aux évènements que vit actuellement Ghaza. L’Algérie compte plaider pour l’adoption d’une résolution de l’assemblée générale pour mettre fin à l’agression sioniste sur la bande de Ghaza, apporter des secours aux Palestiniens et fournir à la population une protection internationale. Le soutien de l’Algérie à la cause palestinienne s’est exprimé il y a quelques jours quand le président de la République avait décliné l’invitation à participer au sommet organisé  par le président égyptien Al-Sissi. Les faits ont donné raison à l’Algérie puisque cette rencontre s’est terminée sans adopter une résolution ou une déclaration finale en raison des profondes divergences qui divisaient les participants.
Sur un autre plan, ce soutien s’est également manifesté quand la délégation du parlement algérien qui participait à une conférence internationale de l’Union parlementaire internationale (UIP) qui se tenait à Luanda, a quitté la salle quand le président de cette organisation Duarte Pacheco, dans son discours a fait preuve de partialité en s’alignant sur les thèses israéliennes. Le geste fort de la délégation algérienne a poussé les représentants des parlements de Palestine, d’Iran et  du Koweït  à lui emboiter le pas à quitter la salle à leur tour. La communauté internationale qui donne l’impression d‘être sourde aux appels de détresse du peuple palestinien et qui semble avoir donné un chèque à blanc à l’entité sioniste pour perpétrer les abominations contre une population sans défense est sommée d’abandonner la politique du double standard. Israël est un occupant et les Palestiniens luttent pour le droit à un État aux frontières reconnues. L’entité sioniste n’est pas la victime, elle est le bourreau et l’assassin que la communauté internationale se doit de condamner et c’est ce principe et cette justice er cette équité que la  diplomatie algérienne est en train de défendre et de plaider sur toutes les tribunes.
Slimane B.   

Related posts

VÉRITABLE MACHINE DE PILLAGE DES RESSOURCES MARITIMES, HYDRIQUES ET AGRICOLES : Quand la colonisation marocaine rime avec désastre climatique

courrier

LE PRÉSIDENT TEBBOUNE FAIT LE BILAN DES QUATRE PREMIÈRES ANNÉES DE SON MANDAT : «L’Algérie va bien sans les voleurs »

Redaction

MARCHES POPULAIRES ET PACIFIQUES DE GRANDE AMPLEUR DANS TOUTES LES WILAYAS DU PAYS EN SOLIDARITÉ AVEC LA PALESTINE : Voix d’un peuple uni et solidaire

courrier

MISE SUR LE MARCHÉ DÉCEMBRE PROCHAIN : La Fiat DZ se fait désirer

courrier

LA BANQUE D’ALGÉRIE L’A RELEVÉ DANS SON RAPPORT 2022 : L’économie nationale dans une bonne dynamique 

courrier

NADIR LARBAOUI À L’ENA : « Le Président œuvre pour une réforme globale de l’État  »

Redaction