Affaire Taider : Quand Remi Garde enfonce Madjer

Après Saphir Taider, qui a apporté un démenti catégorique aux propos de l’entraîneur national Rabah Madjer, au sujet de sa petite forme physique qui l’avait privé d’être aligné contre la Tanzanie et l’Iran, c’est au tour de l’entraineur du joueur, sociétaire de l’Impact Montréal, le Français Rémi Garde, d’en rajouter une couche. En effet, pour remi Garde, l’ancien coach de l’O Lyon, les arguments du sélectionneur algérien Rabah Madjer pour justifier sa non-utilisation lors des deux matches amicaux face à la Tanzanie et l’Iran ne tiennent pas la route. « Saphir a enchaîné une préparation alors qu’il était dans sa saison à Bologne et il a très bien fait sa préparation. Personnellement, je trouve qu’il est physiquement apte et bien », a soutenu le technicien français dans des déclarations à TVA Sports. « Saphir a fait plus d’heures d’avion que d’entraînement ces derniers jours, on ne peut pas attendre de miracle à ce niveau-là». Et d’ajouter : «Ce sont des jeunes joueurs en pleine force de l’âge, mais il y a quand même des critères physiologiques qu’on ne peut pas ignorer. Quand on ne s’entraîne pas correctement, non pas qu’il ne s’est pas entraîné correctement, mais il n’a pas pu, c’est difficile pour lui d’avoir la même intensité dans ses courses et surtout la même lucidité. » Venant d’un technicien chevronné tel Rémi Garde, ces précisions constituent un désaveu cinglant pour l’entraîneur algérien, qui s’est caché derrière des arguments peu vraisemblables pour justifier la mise à l’écart de Saphir Taider, qui compte une cinquantaine de sélections avec les verts. Voilà un soutien qui fera du bien au joueur, mais qui ne sera pas du goût de Rabah Madjer. Sa prochaine liste pour les matches amicaux de mai et juin nous renseignera sur ses véritables intentions. Tiendra-t-il rigueur à Saphir Taider ou non?

H. S.