Abou Dhabi

Abou Dhabi «Destination touristique de luxe 2018» aux China Travel and Meeting Industry Awards

Abou Dhabi, la capitale des émirats arabes unis (EAU), a été nommée «Destination touristique de luxe 2018» aux China Travel and Meeting Industry Awards, a annoncé vendredi le Département de la culture et du tourisme (DCT) d’Abou Dhabi. L’événement s’est déroulé à Pékin. L’émirat a été nommé au même titre que plus de vingt autres destinations, telles que la Suisse et l’Afrique du Sud. Le prix a été remis aux représentants du DCT d’Abou Dhabi, lors d’un dîner de gala, en présence de plus 200 membres de l’industrie chinoise du voyage et du tourisme, selon le DCT. Les China Travel and Meeting Industry Awards ont été créés en 2002 et sont organisés par Travel Weekly China, l’une des principales publications chinoises du secteur du commerce. «Nous sommes enchantés et honorés d’avoir remporté ce prix,» a dit le sous-secrétaire du DCT d’Abou Dhabi, Saif Saeed Ghobash. 477 606 visiteurs ont séjourné en août dans les 162 hôtels d’Abou Dhabi, soit une augmentation de plus de 45 000 personnes par rapport à août 2017, a déclaré le DCT en septembre.
Le nombre de visiteurs chinois a augmenté de 9 % en août par rapport à la même période l’année dernière, a-t-il ajouté.

Béchar hôte de la 1ère édition des Jeux maghrébins des sports traditionnels
La wilaya de Béchar abritera du 30 octobre au 3 novembre la première édition des Jeux maghrébins des sports traditionnels en présence de 35 joueurs issus de 5 pays, a-t-on appris de la Fédération algérienne des jeux et sports traditionnels (FAJST).
Le choix de Béchar entre dans le cadre de la promotion du tourisme au Sahara. Les pays attendus sont, outre l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye, lesquels devraient participer avec 7 joueurs chacun (garçons et filles).
à travers l’organisation de ce rendez-vous, la FAJST veut faire connaître les sports traditionnels et son identité culturelle au Maghreb tout en encourageant leur pratique.
L’instance fédérale a programmé six jeux et sports durant la compétition parmi lesquels «Tachkomt» (jeu d’arc), l’escalade de palmiers et le fameux «Matreg» (jeu de bâton), en présence de 20 arbitres.

Huit tonnes d’ivoire et d’écailles de pangolin saisies au Vietnam
Environ huit tonnes d’ivoire et d’écailles de pangolin ont été découvertes dans un conteneur au port de Tien Sa, dans la ville de Da Nang, au centre du Vietnam, a-t-on appris vendredi d’une source du Département général des douanes vietnamiennes. Les forces compétentes de Da Nang ont détecté jeudi 200 sacs contenant environ deux tonnes d’ivoire et six tonnes d’écailles de pangolin dans un conteneur, ainsi que 200 autres sacs contenant des déchets plastiques transportés depuis le Nigeria, a rapporté vendredi l’agence de presse vietnamienne citant le département. La cargaison a été importée par une entreprise commerciale locale, de la province centrale de Nghe An. En 2015, huit tonnes d’ivoire, de cornes de rhinocéros et d’écailles de pangolin avaient été trouvées dans cinq conteneurs, au port de Tien Sa. Le commerce, le stockage et le transport de l’ivoire sont interdits au Vietnam. Les contrevenants sont passibles d’une amende comprise entre 5 et 50 millions de dong vietnamiens (entre 217 et 2 170 dollars américains) ou d’une peine d’emprisonnement qui peut varier de six mois à cinq ans. Selon le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, le nombre d’éléphants, au Vietnam, est passé de
1 000 à environ 100 aujourd’hui.

Un enfant porté disparu à Ghardaïa, retrouvé «sain et sauf» à Ouargla
Un enfant de dix ans originaire de Ghardaïa, porté disparu le 28 septembre dernier, a été retrouvé jeudi ‘’sain et sauf’’ à Ouargla,
(200 Km du domicile parental), indique samedi un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de la wilaya. L’enfant répondant aux initiales (M.K.) agé de10 ans, n’a pas donné signe de vie depuis vendredi dernier lorsqu’il était sorti jouer dans son quartier, Hadj Messaoud (Ghardaïa), selon la même source . Suite à cette disparition, le procureur de la république prés le tribunal de Ghardaïa a déclenché le plan d’alerte relatif aux cas de disparition d’enfants et les services de la sûreté ont été mobilisés pour la recherche de l’enfant, a-t-on ajouté. M.K. a été retrouvé aux environs de la ville d’Ouargla, sain et sauf, par les services de la sûreté de la wilaya d’Ouargla , a-t-on précisé.

Le «doyen» du tennis oranais, Hocine Mezdad, tire sa révérence
Hocine Mezdad, «doyen» du Tennis oranais, est décédé, dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 82 ans, a-t-on appris de la Ligue oranaise de cette discipline. Né en 1936 à Constantine, il fut parmi les athlètes qui ont marqué le tennis algérien en tant que joueur puis entraineur, et ce, entre les années 1960 et 1980.
Durant toute cette période, il a participé, sous le maillot national, dans plusieurs compétitions internationales, dont les jeux africains d’Alger en 1975. Pour les anciens de la discipline, comme Djemaï Tedjini, actuel président de la Ligue d’Oran de Tennis, le défunt a contribué grandement dans le développement en Algérie de cette discipline après l’indépendance, tout comme son ami Abdeslam Mahmoudi, décédé il y a quelques années. L’enterrement aura lieu samedi après la prière d’Al-Asr au niveau du cimetière Aïn El Beida à Oran, indique-t-on de même source.

Chiffre du jour : 123
Une enquête a été ouverte par les autorités équatoriennes après le vol mystérieux de 123 jeunes tortues terrestres géantes dans un centre d’élevage des Galapagos, des îles classées au Patrimoine naturel de l’Humanité. Le Parc national des Galapagos (PNG) a signalé au ministère public l’enlèvement d’un total de 123 tortues des espèces Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri», a annoncé le ministère de l’Environnement dans un communiqué diffusé vendredi. Il a ajouté que ces animaux étaient élevés en captivité dans le centre Arnaldo Tupiza sur l’île Isabela, la plus importante de cet archipel du Pacifique situé à 1 000 km au large des côtes de l’équateur. «Toutes les tortues, 123 au total, ont été volées en une seule fois, mardi de la semaine passée», a de son côté précisé le député des Galapagos Washington Paredes cité par l’agence AFP. «L’endroit où étaient les tortues terrestres sur l’île Isabela n’est pas protégé. Il n’y a pas de caméras de sécurité», a-t-il déploré, soulignant que ce n’était pas la première fois que des animaux étaient volés dans l’archipel. Le centre d’élevage Arnaldo Tupiza a été créé en 1993 sur une superficie de deux hectares pour la reproduction des tortues géantes Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri, des espèces menacées d’extinction. En juin dernier, 26 tortues terrestres géantes âgées de trois à cinq ans originaires des Galapagos y ont été rapatriées du Pérou après avoir apparemment été l’objet d’un trafic international.