À quelques jours de l’AG de la FAF : Zetchi lance sa campagne pour la construction de 4 centres de formation

Le compte à rebours commence pour le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, qui sera devant un véritable examen le 23 avril en cours à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de son instance. Il s’agira pour lui de présenter, devant les membres de cette assemblée, son bilan moral et financier, depuis qu’il a pris les commandes de la première structure footballistique nationale en mars 2017 en remplacement de Mohamed Raouraoua. Et comme l’intronisation de Zetchi aux commandes du sport roi du pays n’aurait pu se produire sans le coup de pouce du désormais ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, le départ, il y a quelques jours seulement, de ce dernier laisse planer le suspense au sujet de l’attitude des membres de l’AG le 23 en cours, surtout que le fondateur du Paradou AC n’a pas réussi jusque-là à faire l’unanimité autour de lui. A 13 jours donc du rendez-vous tant attendu, Zetchi se veut pourtant très serein. «L’AG du 23 ne nous fait pas peur, au contraire on a des projets et on veut les réaliser. D’ailleurs, c’est lors de cette AGO qu’on va essayer d’avoir le OK pour le projet de construction des 4 centres d’entraînement dans les 4 coins du pays », précise-t-il concernant les projets qui prendront la place du célèbre hôtel 5 étoiles ciblé initialement par Raouraoua. Il s’agira de l’un des dossiers chauds de ce conclave, un dossier que Zetchi a bien préparé en mettant tous les atouts de son côté, après avoir réussi à bénéficier de l’appui de la première instance footballistique mondiale, la FIFA. En effet, la visite récente d’un expert de la FIFA à Alger a permis à la Fédération algérienne d’être rassurée : «La FAF s’intéresse à la sélection A, c’est la vitrine de notre football, mais on n’oublie pas le travail de fond qu’on est en train de réaliser, à l’image de ce que fait la DTN, à sa tête, Rabah Saâdane, qui effectue un grand travail, certes il n’y a pas encore un résultats, mais on veut relancer la machine des petites catégories ; quand j’ai rencontré Infantino je lui ai exposé mon projet, il en était content. Concernant la visite du membre de la FIFA, on était heureux de l’accueillir, il nous a motivés et nous a rassurés de l’aide de la FIFA pour les projets des centres de formation.», a encore dit Zetchi, en lançant la campagne visant à avoir l’approbation des membres de l’AG pour la construction de quatre centres de formation régionaux, au lieu et place d’un hôtel haut standing dont le projet a été approuvé par cette même AG lors du mandat de son prédécesseur, Mohamed Raouraoua.

Hakim S.