Ligue 1 CRB-JSK

A j-2 de la réunion du bureau fédéral : Les présidents de club font pression pour arrêter définitivement le championnat

À 48 heures de la tenue de la réunion mensuelle du bureau fédéral, la majorité des clubs des deux premières ligues accentuent la pression sur le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, pour annoncer l’arrêt définitif de la compétition.
En effet, aussi bien à l’Ouest du pays, qu’à l’Est, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, qui vient de se réunir avec les présidents de clubs de ces deux régions, a vérifié lui-même l’opposition de ces clubs, ou du moins la quasi-totalité d’entre eux, à un éventuel retour de la compétition. Les présidents des clubs du Centre que le patron de la LFP devrait rencontrer demain, ne devraient pas déroger à cette règle. C’est que tout ce beau monde a les mêmes soucis, à savoir, son incapacité à respecter le protocole sanitaire qui sera mis en application en cas d’une éventuelle poursuite du championnat.
Ni les moyens financiers, ni les moyens infrastructurels ne permettent d’ailleurs aux clubs concernés de répondre favorablement aux exigences du protocole sanitaire en question. D’ailleurs, force est de constater que parmi les 32 formations des deux premiers paliers, un seul club dispose de son propre centre d’entrainement, en l’occurrence, le Paradou AC.
Et vu que les équipements sportifs sont fermés depuis plus de trois mois à cause de la pandémie du nouveau coronavirus, il devient des plus difficiles d’envisager une reprise de la compétition dans les meilleurs délais.
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, la situation sanitaire dans le pays va en se dégradant, au moment où nombreux, y compris le président de la FAF Zetchi, pensaient que le plus dur dans ce registre était passé. C’est aussi sur la base de cette constatation que le patron de la première structure footballistique nationale défendait becs et ongles son approche concernant la poursuite jusqu’au bout du championnat.
Cependant, la suite des évènements ne lui a pas donné raison, et le voilà en train de faire face à une grosse pression de la part des présidents des clubs qui veulent tout simplement en finir avec le dossier du championnat de cette saison.
En effet, dans toutes leurs déclarations, la plupart des dirigeants sont unanimes à réclamer une position tranchante de la part du bureau fédéral dès sa prochaine réunion. Selon eux, il faut en finir avec le suspense, surtout que tout le monde est dans l’expectative depuis près de quatre mois.
«Que l’on nous dise une fois pour toute si on va continuer la saison ou non», telle est la revendication qui revient souvent dans les lèvres des concernés.
Il s’agit-là aussi de la même doléance des joueurs, qui après tous ces mois d’entrainement individuel ont fini, pour la plupart d’entre eux, de lâcher du lest, après avoir été gagné par la lassitude et la monotonie.
Hakim S.