Tebboune

67e ANNIVERSAIRE DU DéCLENCHEMENT DE LA RéVOLUTION : Défendre à tout prix la souveraineté nationale

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier au Palais du peuple à Alger, une réception, à l’occasion du 67ème anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1e Novembre 1954.

Auparavant, le chef de l’État s’est rendu au Sanctuaire des Martyrs pour se recuillir à la mémoire des chouhada de la Révolution nationale. Des délégations représentant des pays africains et arabes frères ont été conviées à cette réception qui s’est déroulée en présence du président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, du président de l’Assemblée populaire nationale, Brahim Boughali, du Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, du président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche et du chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, le général de corps d’armée Saïd Chengriha. Lors de cette cérémonie, M. Tebboune a reçu les vœux de hauts responsables de l’Etat, de membres du Gouvernement et d’officiers supérieurs de l’ANP. Il a également reçu les vœux de personnalités nationales et historiques, de moudjahidine et moudjahidate, de représentants de partis politiques, de la société civile, ainsi que des membres du corps diplomatique accrédité à Alger. Auparavant, et suivant la tradition officielle d’usage en Algérie, le président Tebboune s’est recueilli au sanctuaire des martyrs (Maqam Echahid) à Alger, à la mémoire des martyrs de la Glorieuse guerre de libération nationale à cette occasion historique. Après avoir passé en revue une formation de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le Président a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et lu la Fatiha du Saint Coran à la mémoire des martyrs de la Révolution. Étaient Également présents à cette cérémonie, les présidents des deux Chambres du Parlement national, le Premier ministre, le président du Conseil constitutionnel, et le chef d’état-major de l’ANP.
F. B.