9.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
RÉGIONS

366 familles relogées dans des habitations décentes à L’Arba

Une opération de relogement d’envergure, qui concerne 366 familles occupant des habitations précaires à travers la commune de L’Arba est menée durant les 10, 11 et 12 juin courant, à près de deux semaines du mois de Ramadhan. Ces 366 logements sont situés à la nouvelle cité 5-Juillet qui comprend près de 3000 logements destinés à la résorption de l’habitat précaire de la wilaya d’Alger et dont 30 % ont été réservés aux citoyens de la wilaya de Blida. Plusieurs quartiers de L’Arba qui constituaient une plaie sociale à travers le tissu urbain sont touchés par cette opération, la première de cette ampleur dans cette commune. Le cas de l’ex-crèche, qui compte 114 familles, est édifiant car toutes ces familles, issues de plusieurs wilayas et ayant fui, pour la plupart, les affres du terrorisme, vivaient dans des conditions extrêmes d’insalubrité, partageant l’espace avec les rats et les ordures, sans égouts, ni eau courante, ni aucune commodité d’une vie digne. Pour les autres quartiers, 24 familles du quartier Si-Zerrouk, 22 de Youcef-Chérif, 47 au marché de gros, 70 à Haouch Médjadji, 33 à Tabarante, 4 à la rue Hamza, 33 à Boukandoura, 18 à Bendali Ali et 1 à la cité 100+200 constituent le reste des familles qui ont bénéficié de logements décents à la veille de ce Ramadhan 2014. La wilaya, la daïra et l’APC ont mobilisé tous les moyens humains et matériels pour assurer un bon déroulement à cette opération. Sur le site devant accueillir les familles relogées, une cellule regroupant tous les responsables concernés ainsi que des représentants des services techniques impliqués (OPGI, DTP, DUC, DLEP, ADE, Sonelgaz et DHW) veille à recevoir toutes les doléances des citoyens et répondre à leurs attentes. En plus, des camions et des bus sont mis à la disposition des familles pour le transport de leurs effets. À noter aussi qu’une opération de démolition des sites qui étaient occupés par ces familles est menée aussitôt que les familles en sortent, évitant ainsi qu’ils soient squattés par d’autres familles. Enfin, nous apprenons que les terrains dégagés serviront d’assiettes pour la réalisation de diverses infrastructures sociales, pour le plus grand bénéfice des habitants de la région.

Hadj Mansour

Related posts

AADL 2001 /2002 à Boumerdès : Les souscripteurs auront leurs logements avant fin 2018

courrier

Artisanat traditionnel à In-Salah : «Aider les femmes artisanes à le préserver»

courrier

Médéa : Livraison du nouvel hôpital de Tablat

courrier

Tizi-Ouzou : 275 millions DA pour l’extension du CET de Oued Falli

courrier

Réseau d’électrification rurale à Souk-Ahras : Raccordement de 20 mechtas

courrier

Pêche à Aïn Témouchent : où en est-on avec le le SDDAPA ?

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.