Policie italie

328 députés ont voté en faveur de la proposition du parti Forza Italia : Les Italiens favorables au renvoi des migrants algériens

Le Parlement italien a voté lundi à la majorité en faveur de la proposition du parti Forza Italia (Allez l’Italie) qui prévoit de mettre un terme au flux de migrants algériens. À ce propos, le coordinateur du parti de Silvio Berlusconi en île de Sardaigne et auteur de ladite initiative a écrit sur sa page facebook que 328 députés ont voté pour la proposition contre 11. Le but étant d’intensifier les contrôles de sorte de faire face au phénomène de la migration entre l’Algérie et la Sardaigne. D’après l’interlocuteur, il a été demandé aux instances européennes, entre autre le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique pour apporter son concours en vue de freiner les arrivées de migrants en île de Sardaigne, notamment ceux en provenance d’Algérie. Le plan prévoit, en effet, les engagements d’évaluation et d’adoption des négociations urgentes à introduire dans l’accord bilatéral avec l’Algérie dans le but d’empêcher les migrants algériens de prendre le large pour la Sardaigne. Il fait référence aux éventuelles négociations avec l’Algérie dans le cadre de l’accord bilatéral dans la lutte contre la migration clandestine signée en 2009. Par ailleurs, le politique italien a estimé qu’en dépit du fait que l’Algérie ne soit pas en guerre, le nombre d’Algériens qui débarquent en Sardaigne ne cesse de s’accroître. Dans un même sillage, l’agence de presse italienne a annoncé l’interception de 12 harraga algériens en île de Sardaigne et conduit vers un centre d’accueil à Cagliari.