Tayeb Louh

1 541 magistrats pour présider les commissions administratives électorales et surveiller tout acte répréhensible : Louh donne pleins pouvoirs aux autorités judiciaires

à travers une intervention diffusée lundi par vidéo simultanément à partir de la cour de Boumerdès vers d’autres cours à travers le pays, Tayeb Louh, ministre de la Justice, garde des Sceaux, a annoncé la désignation de 1 541 magistrats pour la présidence des commissions administratives électorales à l’échelle nationale, en perspective du prochain scrutin présidentiel.
à cette même occasion, le chef du département de la justice avait rappelé, à l’intention des magistrats chargés, entre autres, de superviser les inscriptions, les radiations, les oppositions et la prise en charge de recours éventuels au niveau des tribunaux, la lourde responsabilité qui les attend. Signalant l’importance de la révision ordinaire des listes électorales pour un scrutin crédible, Louh a exhorté les magistrats chargés de l’opération électorale à conférer l’intérêt nécessaire au contrôle des listes électorales.
Concernant la prochaine élection relative au renouvellement de la moitié des membres du Conseil de la nation, Tayeb Louh a fait part de la désignation de 144 autres magistrats, à raison de trois pour chaque wilaya, pour l’examen des dossiers de candidature, avant la prise en charge des recours éventuels par les tribunaux administratifs, conformément aux dispositions de la Loi.
Le ministre a, par ailleurs, rassuré que les prochaines élections se dérouleront dans les délais invitant les juges des tribunaux à instruire les autorités judiciaires compétentes de surveiller strictement tout acte ou comportement répréhensible et intenter une action en justice contre tout ce qui pourrait porter atteinte à   la crédibilité de la prochaine élection des futurs membres du Conseil de la nation et de toutes les autres élections.
à signaler que les magistrats, ainsi désignés, auront aussi pour mission, le jour du scrutin, d’encadrer l’opération électorale. « Les magistrats désignés constitueront, à eux seuls, des bureaux de vote, pour encadrer l’opération, puis transcrire les résultats du tri et annoncer les résultats » a conclu le ministre de la justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh.
Zacharie S Loutari