Touristes russes

VERS UNE HAUSSE DES VOLS DIRECTS AVEC MOSCOU : Alger, porte d’entrée des touristes russes

Le wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabehi, a annoncé l’augmentation du nombre de vols directs vers la Russie, en attendant d’établir une liaison aérienne directe avec Saint-Pétersbourg. Rappelant que pour l’heure, Air Algérie programme deux vols par semaine reliant Alger à Moscou. Et afin de les rendre plus fréquents, mais aussi de relier Alger à la Venise du nord « des négociations ont été menées avec le patron d’une compagnie aérienne russe », rapporte l’agence Sputnik Russe. Précisant que l’Algérie est « le pays le plus vaste en Afrique, situé dans plusieurs zones climatiques, ce qui présente un important intérêt touristique », s’est en outre félicité le wali d’Alger notant que ce « projet permettra aux Russes non seulement de voyager en Algérie, mais aussi de transiter vers l’Europe via l’aéroport d’Alger ». En effet, en raison des sanctions antirusses imposées par l’Occident, les voyageurs souhaitant se rendre en Europe depuis la Russie sont aujourd’hui obligés d’utiliser des aéroports de transit, comme Istanbul, Erevan et Helsinki. Dans ce contexte, il est important de rappeler, que le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, a évoqué les nouvelles instructions du Président Abdelmadjid Tebboune à ce propos lors de son intervention jeudi passé, au Conseil de la nation, affirmant que la compagnie nationale, Air Algérie « œuvrait actuellement à revenir à la moyenne de vols assurés avant la pandémie de la Covid-19 ». Effectivement, le ministre Beldjoud a indiqué qu’en application des directives du Président de la République, «son secteur s’active afin de reprendre la moyenne des vols assurés par le transporteur aérien national, Air Algérie, avant la pandémie Covid-19 ». Et ce, « en intensifiant les vols de la Omra ainsi que les vols à caractère touristique reliant Paris à Djanet ». En outre, le ministre des Transports s’est aussi exprimé au sujet du renouvèlement de la flotte aérienne nationale et la dynamisation de la navigation à travers les aéroports du pays, rappelant le fait que « le président Tebboune avait instruit la préparation du parachèvement de l’opération d’acquisition des avions, et ce, dans les plus brefs délais ».
Sarah O.