Ligue-1-NAHD-USMBA

USM Bel-Abbès : Le club plongé dans une crise financière

L’USM Bel-Abbès, la lanterne rouge de la Ligue 1 de football, fait de nouveau face à une crise financière qui risque de compliquer davantage sa mission dans la course au maintien, a-t-on appris hier de la direction de cette formation de l’Ouest du pays.
Ayant longtemps misé sur l’entrée dans les comptes du club d’une somme de l’ordre de 46 millions DA, sous forme d’une subvention accordée par le ministère de la Jeunesse et des Sports, pour régulariser leurs joueurs, les dirigeants d’El Khedra ont butté sur les créanciers du club qui se sont précipités pour récupérer leur dû, a précisé la même source. Du coup, le président Abdelghani El Hennani, revenu aux affaires de l’USMBA après avoir annoncé son départ il y a quelques semaines, et ses proches collaborateurs trouvent de la peine pour tenir leurs promesses envers leurs joueurs, déplore-t-on encore dans le camp de l’équipe phare de la «Mekerra». Selon la même source, la direction éprouve même des difficultés pour couvrir les frais des derniers matchs de leur équipe en championnat, au moment où elle est plutôt appelée à motiver davantage ses protégés pour réussir leurs derniers examens et parvenir par là même à sauver leur club de la relégation. L’aspect financier est en train de jouer un mauvais tour à l’USMBA depuis le début de cet exercice. Quelques joueurs ont même quitté le navire lors du mercato hivernal à cause de l’incapacité de leur direction de leur assurer régulièrement leurs salaires, alors que d’autres ont été difficilement convaincus de rester.
C’est aussi à cause de ce problème que l’entraîneur Youcef Bouzidi a quitté la barre technique peu après l’élimination dès le deuxième tour de l’équipe en Coupe de la Confédération africaine de football. Après 24 journées de championnat, l’USMBA, sous la houlette de l’entraîneur Redouane Haffaf, occupe la 16e et dernière place.