Université Hadj Lakhdar

Université Hadj-Lakhdar de Batna : Le centre «Yabda» de l’entrepreneuriat anime ses premiers ateliers

Le centre «Yabda» de l’entrepreneuriat de l’université de Batna-1 Hadj-Lakhdar a entamé ses activités par l’organisation de ses premiers ateliers destinés aux enseignants et administratifs, a indiqué sa responsable et chef du service coopération de cette université, Lamia Bouamra Benyahia.

Linitiative s’inscrit dans le cadre du projet de l’Union européenne (UE) «Erasmus+ Yabda» pour le renforcement des relations de l’enseignement supérieur avec son environnement socioéconomique qui implique 14 partenaires du pourtour de la mer Méditerranée, dont les 4 universités de Batna 1, Constantine 3, Mostaganem et Blida, selon la même source. Ces ateliers visent à sensibiliser et familiariser le milieu universitaire aux principes de l’entrepreneuriat, a déclaré la même responsable qui a noté que le centre prévoit la tenue de trois sessions de formation (2 jours chacune) du 5 au 10 octobre courant. Durant ces sessions, les enseignants formés l’année passée par des experts de l’UE transmettront leurs connaissances à leurs collègues qui, à leur tour, encadreront les étudiants désireux se lancer dans le monde entrepreneurial, a ajouté Lamia Bouamra . Pas moins de 25 enseignants et administratifs des différentes facultés participent à chacun de ces trois ateliers, soit 75 au total, selon la même source qui a souligné que le centre entièrement équipé et situé au sein de l’université Batna-1 commencera très prochainement la formation des étudiants à l’entrepreneuriat et organisera, dans le cadre de ses missions, le prix du meilleur projet innovant au niveau des 4 universités nationales concernées par le projet «Yabda». La même source a appelé à œuvrer avec l’équipe du centre que celui-ci demeure actif au-delà de la fin 2020 qui constituera la date limite du projet «Erasmus+ Yabda», surtout que l’administration de l’université a mis en place tous les moyens nécessaires pour les objectifs tracés. Etalé sur trois ans, le projet «Erasmus+ Yabda» a été lancé le 13 février 2018 avec un financement de l’UE. Il implique 14 universités des pays de la Méditerranée dont 4 algériennes, 2 tunisiennes, 2 grecques, une belge, une française et 4 marocaines dont l’université de Hassan 2 de Casablanca qui assure la coordination du projet. Mobilisant 729.170 euros, le projet vise à encourager l’esprit entrepreneurial dans les milieux universitaires et la création de centres d’orientation entrepreneuriale dans chaque université pour accompagner les idées innovatrices de projets. En novembre de l’année passée, l’université Batna-1 avait organisé le premier atelier de formation des formateurs du projet Yabda (terme en arabe signifiant il débute) avec la participation des universités nationales concernées et sous l’égide d’une commission de l’UE et de représentants de l’université coordinatrice.