11.9 C
Alger
2 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Tribunal de Sidi-M’hamed : Benghebrit auditionnée pour corruption

Nouria Benghebrit, dont le nom renvoie à l’ancienne ministre de l’Education nationale (mai 2014 – avril 2019), a comparu, hier, devant le juge d’instruction du pôle pénal près le tribunal de Sidi-M’hamed, à Alger, dans le cadre d’une affaire portant crime financier et économique. Selon plusieurs sources concordantes, l’ancien ministre sous le régime du Président déchu a été convoqué pour être auditionné dans une affaire inhérente à la corruption dans le secteur qu’elle a eu à diriger pendant cinq ans. Il convient de souligner que c’est la première fois que le nom de Benghebrit a été évoqué dans une affaire de corruption.

Anis Rahmani condamné pour diffamation
L’ancien patron du groupe médiatique Ennahar, Anis Rahmani, aujourd’hui en prison, a été condamné, hier, par la Cour d’Alger dans une affaire de diffamation contre le directeur de publication du magazine Echorouk Al-Arabi, appartenant au groupe médiatique du défunt Ali Fodil. Le dénommé Mohamed Mokadem (son vrai nom) a écopé d’une peine de six mois de prison ferme assortie d’une amende de 50 000 dinars, comme verdict de première instance ainsi confirmé. Cette affaire est liée à une publication sur le compte twitter d’Anis Rahmani, suivie d’un article de presse sur Ennahar, dont la victime a estimé le contenu offensant à son égard. Suite à quoi, celle-ci a déposé plainte à l’encontre de l’accusé, ainsi donc condamné pour diffamation.

Zecler choqué après la libération de ses agresseurs
Au lendemain de la libération des deux policiers accusés de l’avoir agressé violemment dans ses propres locaux, le producteur Michel Zecler a affirmé aux médias français « ne pas comprendre ce qui occasionne une telle bienveillance de l’État ». Selon lui, cette décision donne l’impression qu’« on cajole ses agresseurs ». Le producteur de musique Michel Zecler a commenté dans ses déclarations, l’ordonnance des juges d’instruction de remettre en liberté les deux policiers accusés de l’avoir roué de coups. «J’ai donc forcément du mal à comprendre ce qui occasionne une telle bienveillance de l’État vis-à-vis de ces trois individus», a-t-il réagi. Et d’ajouter : «Cette nouvelle décision exécutée avec un empressement curieux donne le sentiment que, derrière les discours convenus, on cajole mes agresseurs sans beaucoup d’états d’âme».

Les hélicos de la DGSN ont tourné 457 fois en six mois
Les Unités aériennes de la Sûreté nationale (UASN) ont effectué, durant le deuxième semestre de 2020, 457 patrouilles héliportées, à raison de 558 heures de vol, pour transmettre, via des caméras, l’état du trafic routier dans les villes aux salles des opérations chargées de la régulation du trafic routier aux fins d’assurer la protection des citoyens et de leurs biens, selon un communiqué de la DGSN. Les hélicoptères des UASN offrent « un soutien important aux forces de police déployées sur le terrain et qui veillent au respect des horaires de confinement et à l’application des décisions et mesures de lutte contre la propagation de la covid-19, précise le même communiqué. Ces patrouilles héliportées détectent également « les différentes infractions et manœuvres dangereuses pour les usagers de la route, et ce en flashant la plaque d’immatriculation des véhicules contrevenants en vue de permettre aux services compétents l’application de la loi, conclut le communiqué.

N’gaous (Batna) : une famille de 5 membres décimée par le monoxyde carbone
Cinq membres d’une même famille habitant le village Zeghadid dans la commune de N’gaous (wilaya de Batna) sont morts asphyxiés par le monoxyde carbone, selon la direction locale de la Protection civile. Evacuées à la morgue de l’hôpital de N’gaous, les victimes, un homme et son épouse âgés de 46 ans et leurs trois enfants âgés de 6, 9 et 12 ans, ont été découvertes inanimés à leur domicile familial, a précisé la même source. La cause de leur mort serait due, d’après les premières constations, à une fuite de monoxyde carbone de l’appareil de chauffage, a indiqué le sous-lieutenant Zohir Nekaa. Une enquête a été ouverte par les services de sécurité compétents pour déterminer les circonstances de l’incident.

Messi surclasse Pelé
Un nouveau record du nombre de buts marqués dans un seul et même club a été établi, mardi dernier, par Lionel Messi lors de la 15e journée de Liga contre Valladolid.
Avec ses 644 buts sous le maillot du Barça, l’Argentin a ainsi dépassé Pelé après avoir égalé son record de 643 buts samedi 19 décembre. Lionel Messi a battu, mardi 22 décembre au soir, le record de Pelé en termes de nombre de buts marqués dans un seul et même club, avec son 644e but lors de la 15e journée de Liga, contre Valladolid. «Quand j’ai commencé à jouer au football, je n’avais jamais pensé battre un record. Et encore moins celui que j’ai réalisé aujourd’hui et que détenait Pelé», a-t-il indiqué sur Instagram avant de remercier «tous ceux qui le soutiennent au quotidien». Jusqu’à présent, c’est Pelé qui détenait le record de 643 buts marqués de 1956 à 1974, lorsqu’il jouait au Santos FC. Samedi dernier, l’ancien footballeur avait déjà adressé à l’Argentin ses vœux pour avoir égalé son record.

Turquie : un journaliste en exil écope de 27 ans de prison ferme
Le tribunal d’Istanbul a condamné, hier, l’ex-rédacteur en chef du quotidien « Cumhuriyet », Can Dündar, à 27 ans de prison ferme pour espionnage au profit d’une organisation terroriste. Ce journaliste, en exil en Allemagne, a été reconnu coupable d’avoir, notamment, publié en 2015 une enquête affirmant que les services secrets turcs livraient des armes à des groupes islamistes en Syrie, rapporte plusieurs médias locaux.
En mai 2016, Can Dündar avait été condamné en première instance à cinq ans et dix mois de prison pour divulgation de secrets d’État, dans une affaire qui avait, alors, mis en colère le président Erdogan.
Mais ce verdict avait été annulé en 2018 par une haute cour turque, laquelle a ordonné un nouveau procès contre Can Dündar pour des accusations d’espionnage comportant une peine plus lourde.

Related posts

Le Créponné «made in Oran» en voie de classement au patrimoine national immatériel

courrier

Le 12e Salon professionnel international de l’industrie du 7 au 10 octobre à Alger

courrier

The Island by Ooredoo, le lieu d’évasion par excellence à Alger

courrier

Ooredoo fait une donation conséquente au profit des enfants orphelins

courrier

La production de pétrole brut de Sonatrach en hausse de 8% à fin octobre

courrier

Démantèlement d’un réseau criminel de faux-monnayeurs à Mostaganem

courrier