Habitat

Tipasa : Remise des clés de 379 logements sociaux à Bourguigua

Quelque 379 bénéficiaires de logements sociaux à Bourguigua (W.Tipasa) ont reçu les clés de leurs appartements dans une ambiance «quelque peu tendue» due à un nombre de personnes exclues de la liste des bénéficiaires.

Ces personnes font partie de la liste rendue publique en mai dernier, qui a fait l’objet d’enquêtes ayant abouti à la radiation d’indus bénéficiaires. La cérémonie de remise des clés des logements, sise à la cité des 900 logements, a été étayée de quelques incidents mineurs, dus aux protestations d’un nombre de personnes exclues de cette liste de bénéficiaires, suite à une enquête approfondie ayant attesté qu’elles n’y ouvraient pas droit, selon les échos recueillis sur place, par l’APS.
Mais la situation s’est vite rétablie, après que les protestataires en question aient été convaincus du fait de «ne pas ouvrir droit au logement sur la base de leurs dossiers», au moment où un groupe d’autres protestataires également non intégrés dans la liste des bénéficiaires a été reçu par le président de la commune de Bourguigua qui les a assurés que la commission de daïra s’attelle à l’»examen des dossiers concernant un autre lot de 750 logements prévus à la distribution durant la premier semestre en cours». Pour rappel, un communiqué du cabinet du wali rendu public mardi, avait annoncé la remise des clés de 379 logements publics locatifs (LPL) à la cité des 900 logements, en application des instructions du wali Mohamed Bouchama, lors d’une visite récente dans la localité. Selon le même document, le wali s’était engagé devant les citoyens à la distribution «prochaine» des logements, dès parachèvement des enquêtes concernant la liste de leurs bénéficiaires, ayant fait l’objet de recours.
Ces enquêtes ont abouti à l’élimination de nombreux indus bénéficiaires, a-t-on signalé dans un communiqué, sans donner leur nombre exact. Cette opération s’inscrit, a-t-on ajouté, à la faveur d’un programme de distribution de 900 LPL, dont un lot de 161 unités a été déjà attribué, le 30 octobre dernier à Bourguigua, dans l’attente de l’attribution «progressive» du reste des unités tout au long de cette année 2019, selon le même communiqué.
Le document avait rassuré les habitants de Hameur El-Aïn quant à la «disponibilité d’un programme de logements qui couvrira tous les besoins de la localité» et qui profitera «progressivement» même aux célibataires qui ont longtemps été exclus des listes des bénéficiaires de logements sociaux, en créant une polémique dans de nombreuses communes.
En l’occurrence, il s’agit d’un programme de 2.600 logements sociaux (unités LPL et d’éradication de l’habitat précaire) faisant actuellement l’objet d’aménagements externes, est-il indiqué dans le communiqué.