Drogue

Saisie de plus de 500 kg de kif traité et arrestation de deux personnes à Nâama

Les services de Sûreté de la daïra de Sfissifa (Nâama) en coordination avec ceux de la Gendarmerie nationale, ont saisi 509 kg de kif traité, et arrêté deux suspects , a-t-on appris vendredi de la direction de la Sûreté de wilaya.
Cette opération a été menée avec la participation et le soutien de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale de la commune de Djenien Bourezg (extrême sud-ouest de la wilaya), en exploitant des informations selon lesquelles un réseau criminel transfrontalier organisé, spécialisé dans le transport et le trafic de la drogue, a tenté d’acheminer une quantité importante de drogue depuis la bande frontalière ouest, a indiqué la Cellule de communication et de relations publiques. L’opération, qui s’inscrit dans le cadre de la coordination des efforts entre les différents corps de sécurité pour lutter contre les réseaux criminels activant dans le trafic de drogue, a permis la saisie, outre de ladite quantité de stupéfiants, d’un camion et de deux voitures qui ont été utilisées par le même réseau, ainsi que l’arrestation de deux suspects, précise la même source. Après l’accomplissement des procédures légales, une procédure judiciaire a été engagée contre les suspects, qui ont été présentés devant les juridictions compétentes, a-t-on souligné.

Arabie saoudite : suspension des cours et des vols en raison de fortes pluies
L’Arabie saoudite a annoncé, jeudi, la suspension des cours et des vols à Djeddah (ouest), et la fermeture de plusieurs routes et tunnels à La Mecque, en raison des fortes pluies dans le pays. Le département de l’Éducation de Djeddah a annoncé, dans un communiqué, la suspension des cours dans toutes les écoles de la ville, « en raison de la situation pluvieuse et pour préserver la sécurité des élèves ». De son côté, l’université du roi Abdulaziz de Djeddah a annoncé, dans un communiqué, « la suspension des études en raison de la situation pluvieuse ». Pour sa part, l’aéroport international Roi-Abdulaziz de Djeddah a indiqué, via Twitter, que « le départ de certains vols a été retardé en raison des conditions météorologiques ». À son tour, les autorités de La Mecque ont annoncé sur Twitter, « la fermeture de routes et d’un certain nombre de tunnels », et a appelé à « éviter » d’autres tunnels. L’agence météorologique saoudienne a lancé une alerte contre « de violents orages, précédés de vents forts », dans plusieurs régions du pays, dont La Mecque et Médine.

12 morts et 373 blessés sur les routes en une semaine
Douze personnes ont trouvé la mort et 373 autres ont été blessées dans 327 accidents de la circulation survenus du 15 au 21 novembre en zones urbaines, a indiqué jeudi un communiqué des services de la Sûreté nationale. Comparativement aux chiffres enregistrés durant la semaine écoulée, le bilan des accidents de la circulation a connu une baisse de -24 accidents, -38 blessés alors que le nombre de mort a connu une augmentation de (+5), a précisé le communiqué. Selon les mêmes données, « le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents (+97%), en raison notamment du non-respect du code de la route et de la distance de sécurité, de l’excès de vitesse, de la fatigue, du manque de vigilance au volant et d’autres facteurs liés à l’entretien du véhicule », ajoute le communiqué. La DGSN a réitéré son appel aux usagers de la route au respect du Code de la route et à davantage de vigilance et de prudence lors de la conduite, rappelant que les numéros vert 15-48 et de secours (17) mis à la disposition des citoyens 24h/24h, conclut le communiqué.

Démantèlement d’une bande criminelle spécialisée dans l’organisation de hargas à Oran
Les services de police d’Oran ont réussi à démanteler une bande criminelle composée de sept personnes activant dans l’organisation de traversées d’émigration clandestine par voie maritime, a-t-on appris, jeudi, auprès de la direction de sûreté de wilaya. L’opération est intervenue suite à l’exploitation d’informations parvenues à la brigade de recherche et d’intervention du service de wilaya de la police judiciaire selon lesquelles les membres du réseau organisaient des traversées d’émigration clandestine à partir de la bande côtière de la daïra d’Aïn El-Turck, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques. Les mêmes services ont enclenché des investigations, qui se sont soldées par la localisation des membres du réseau , dont quatre ressortissants étrangers, et ont procédé à leur arrestation. Une embarcation, un moteur, deux gilets de sauvetage et un véhicule servant à la surveillance et à la sécurisation de la route ont été saisis, ainsi qu’une somme de 60 000 DA des revenus des activités criminelles de cette bande, a-t-on indiqué. Une procédure judiciaire a été engagée contre les membres de ce réseau, qui seront traduits devant les juridictions compétentes, sous l’accusation de constitution d’une bande de malfaiteurs spécialisée dans le trafic international d’être humain, avec la détention d’équipements servant aux traversées clandestines et entrée et séjour illégaux sur le territoire nationale, selon la même source.

Interpol intercepte 130 millions de dollars en faisant la chasse aux crimes en ligne
Une opération d’envergure menée par Interpol a conduit à l’arrestation de près d’un millier de suspects, et permis d’intercepter 130 millions de dollars d’actifs issus de fraudes commises en ligne, a annoncé jeudi l’institution. L’opération Haechi III a duré plus de cinq mois, du 28 juin au 23 novembre, dans une trentaine de pays, explique dans un communiqué Interpol, dont le siège est à Lyon, en France. Au total, l’opération a permis l’arrestation de 975 personnes et la résolution de plus de
1 600 dossiers. Près de 2 800 comptes de dépôts et d’actifs virtuels ont été bloqués en lien avec ces affaires de criminalité financière. Les investigations lancées dans le cadre de Haechi III ont permis d’identifier de nouvelles tendances dans le crime en ligne, en particulier de nouvelles variations dans les usurpations d’identité, les escroqueries sentimentales. Les enquêteurs ont par ailleurs relevé une hausse importante des fraudes sur les applications de messageries instantanées qui encouragent le paiement via des portefeuilles de cryptomonnaies. Dans l’une des enquêtes, deux Coréens sous le coup de notices rouges d’Interpol, suspectés d’avoir détourné 28 millions d’euros auprès de 2 000 victimes grâce à une pyramide de Ponzi, ont été arrêtés en Grèce et en Italie.

Elon Musk annonce le rétablissement des comptes suspendus sur Twitter
Le nouveau patron de Twitter Elon Musk a annoncé jeudi qu’il allait rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plateforme, « à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse ». « Le peuple a parlé », a tweeté M. Musk, qui avait publié mercredi sur son réseau un sondage à l’issue duquel une majorité s’est dégagée en faveur de cette mesure. À la question, publiée mercredi en forme de sondage sur son compte, de savoir si Twitter devrait proposer une « amnistie générale aux comptes suspendus à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse », 72,4% des quelque 3,16 millions de personnes ont dit « oui ». « Le peuple a parlé, l’amnistie débute la semaine prochaine », a tweeté M. Musk jeudi, jour férié aux États-Unis pour la fête de Thanksgiving, accompagnant sa publication du message « Vox Populi, Vox Dei » (« La voix du peuple est la voix de Dieu »).