Rummenigge

Rummenigge signe l’acte de mort de la Super Ligue

L’idée de créer une Super Ligue de football est « définitivement enterrée », estime hier le patron du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge, une semaine après la tentative avortée de douze grands clubs européens de créer une épreuve concurrente de la Ligue des champions. « Au final, c’est peut-être même une bonne chose que nous ayons eu tout ce cirque pendant 48 heures (…). Les hommes d’affaires ont compris une fois pour toute que le football ne répond pas seulement à une logique économique », affirme l’ancien Ballon d’Or devenu dirigeant dans le journal dominical Bild-am-Sonntag. Après l’émotion internationale engendrée par la création d’une Super Ligue, et l’abandon du projet par la majorité de ses promoteurs au bout de deux jours, Rummenigge a été nommé mardi au comité exécutif de l’UEFA à la place d’Andrea Agnelli, le patron de la Juventus qui avait été l’un des moteurs de la dissidence. Agnelli, qui siège aux conseils d’administration de Fiat et de la société d’investissement Exor, « n’a pas le même profil que moi », assure Rummenigge: « J’ai moi-même joué au football, j’ai toujours pensé que j’avais une responsabilité envers le football, et pas seulement envers l’argent. »

La BADR ouvrira deux nouvelles agences à Oran
La Banque de l’agriculture et du Développement rural ouvrira durant l’année en cours, deux nouvelles agences, dans le cadre du renforcement de son réseau, selon le directeur régional d’exploitation d’Oran de cet établissement financier public.
Zoubir Mustapha a indiqué, à l’APS, qu’il sera procédé à l’ouverture d’une nouvelle agence au niveau du marché de gros des fruits et légumes d’El-Kerma (au sud d’Oran) et une autre au niveau de la cité AADL de Bir El Djir (à l’Est d’Oran,) avant la fin de l’année et ce, une fois l’obtention de l’agrément de la Banque d’Algérie ( Banque Centrale), préalable indispensable pour leur exercice.

Elle survit au coronavirus du haut de ses 114 ans
Du haut de ses 114 ans, Casilda Ramona Benegas, la femme la plus âgée d’Argentine, a fait un pied de nez au coronavirus pour fêter à temps son anniversaire parmi ses arrière-arrière-petits-enfants. Son histoire est rapportée dimanche par le quotidien Clarin, qui pense avoir décelé le secret de sa longévité : sa bonne humeur. Cette femme née en 1907 au Paraguay vit dans une résidence pour personnes âgées de Mar de Plata, une ville située à 400 km au sud de Buenos Aires. En décembre dernier, au milieu d’une vague d’infections au virus dans la résidence où elle vit, Casilda est aussi infectée. Plusieurs de ses compagnons n’ont pas eu la chance de survivre au virus. Au regard de son âge, les médecins ont été surpris de la voir récupérer de la maladie au bout de neuf jours.

Un Marocain recherché pour un meurtre familial arrêté en Espagne
Un Marocain soupçonné d’avoir tué dans leur sommeil six membres de sa famille au Maroc, dont deux mineurs, a été arrêté en Espagne, où il réside, a annoncé hier la police espagnole. L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, est recherché au Maroc pour son implication présumée dans le meurtre en février de son frère, de sa belle-sœur, de leurs deux enfants adultes ainsi que de leurs deux petits-enfants à Salé, près de Rabat, a précisé la police dans un communiqué. Il a été arrêté à Castellon, où il vivait depuis 2002 avec sa femme et un de ses fils, selon la même source. En conflit avec plusieurs membres de sa famille au sujet d’un héritage foncier, il avait menacé par téléphone de tuer son frère et sa famille chez eux de nuit, a indiqué la police espagnole.

La Chine entame les essais pour un nouveau vaccin
Le géant pharmaceutique chinois Sinopharm a entamé samedi des essais cliniques de phase 1 et de phase 2 pour son nouveau vaccin recombinant contre la COVID-19 dans la province centrale du Henan. Développé par le China National Biotec Group (CNBG), filiale de Sinopharm spécialisée dans les sciences biologiques, le vaccin a reçu un permis de recherche clinique de l’Administration nationale des produits médicaux le 9 avril. Il s’agit du troisième vaccin candidat contre la COVID-19 du CNBG approuvé pour des essais sur l’homme. Les chercheurs ont lancé les premiers essais cliniques dans la ville de Shangqiu, dans la province du Henan.

La police US tue un homme vêtu d’un gilet pare-balles
Des policiers américains ont abattu, samedi à Hollywood, un homme vêtu d’un gilet pare-balles qui avait percuté un véhicule de police en faisant marche arrière au volant de sa voiture, a annoncé la police de Los Angeles (ouest des États-Unis). Les policiers répondaient à un appel lorsqu’une voiture s’est arrêtée devant leur véhicule sur Sunset Boulevard, a freiné puis reculé pour lui rentrer dedans, a expliqué sur Twitter la police de la ville.

Covid-19 : un homme arrêté à Majorque après avoir contaminé 22 personnes
Un habitant de Majorque a été arrêté pour coups et blessures après avoir contaminé au moins 22 personnes au Covid-19 en s’étant rendu au travail et à la salle de sports alors qu’il présentait des signes d’infection, a annoncé samedi la police de l’île espagnole. La police avait lancé fin janvier une enquête après une flambée de cas de la maladie dans la ville de Manacor, suite à des informations selon lesquelles un employé avait été « contaminé mais avait caché sa maladie », selon un communiqué de la police. Quelques jours avant que le foyer soit repéré, l’homme a commencé à montrer des symptômes, suscitant l’inquiétude de ses collègues au travail mais n’a pas voulu rentrer chez lui et est allé faire un test PCR en fin de journée. Sans attendre le résultat, il est revenu le lendemain à son travail et a également fréquenté sa salle de sports. Au travail, son responsable comme le reste du personnel ont insisté pour qu’il retourne chez lui car il risquait de contaminer tout le monde. Ils ont ensuite expliqué à la police qu’il avait de la fièvre, avec une température « de plus de 40 C ».
Mais il les a ignorés et a passé sa journée sur son lieu de travail, se promenant un peu partout et baissant délibérément son masque lorsqu’il toussait en disant: « je vais tous vous contaminer avec le coronavirus », selon la police.

Un surfeur fini dans la bouche d’un requin
Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé sur sa planche de sport nautique au large de Nouméa après avoir été victime, selon les premiers éléments de l’enquête, d’une attaque de requin, a indiqué hier le procureur de la République en Nouvelle-Calédonie. C’est un plaisancier qui a alerté les secours en mer samedi en fin de journée après avoir découvert en surface un quinquagénaire inanimé sur une planche de  » stand up paddle  » (planche à rames), au large de Nouville, presqu’île au nord-ouest de Nouméa. Selon des médias locaux, des traces de morsures auraient été constatées au niveau du genou de cet homme de 53 ans, qui effectuait une descente dans les vagues depuis une plage au sud de Nouméa.

Accroc diplomatique entre Ankara et Washington
Le ministre turc des Affaires étrangères a convoqué samedi l’ambassadeur américain pour protester contre la reconnaissance, par le président Joe Biden, du génocide arménien, a rapporté l’agence de presse d’État, Anadolu. Le ministère turc avait auparavant déclaré: « Nous rejetons et dénonçons dans les termes les plus forts la déclaration du président des États-Unis concernant les événements de 1915″. Le ministère turc a également appelé le président américain à corriger « cette grave erreur, qui n’a d’autre but que de satisfaire certains cercles politiques ». Joe Biden avait reconnu samedi le « génocide arménien », devenant le premier président des États-Unis à qualifier ainsi la mort d’un million et demi d’Arméniens massacrés par l’Empire ottoman en 1915.