rapatriementp4

RÉSIDANTS ALGÉRIENS ET ÉTRANGERS BLOQUÉS EN ALGÉRIE : Deux vols de rapatriement vers Moscou et Amman

Deux vols au départ d’Alger vers Moscou (Russie) et Amman (Jordanie) sont programmés demain, le 27 juillet, par la compagnie aérienne nationale Air Algérie au profit des résidents algériens et étrangers bloqués en Algérie, a fait savoir hier le porte-parole de la compagnie nationale, Amine Andaloussi. Ces deux vols prévus vers les capitales russe et jordanienne, pour transporter les résidents algériens et les étrangers bloqués en Algérie suite aux procédures de confinement liées à la pandémie Covid-19, interviennent après les six premières destinations programmées visant à transporter des résidents algériens et des étrangers, restés bloqués en Algérie. Ces six destinations internationales ont ainsi été desservies au départ d’Alger selon un programme étalé entre le 23 et le 26 juillet courant au profit des ressortissants, des résidents et des détenteurs de visa type D pour l’espace Schengen qui sont restés bloqués en Algérie à cause de cette pandémie. Il s’agit des destinations suivantes: Alger-Rome le 23 juillet, Alger-Bruxelles le 24 juillet, Alger-Frankfurt le 24 juillet, Alger-Mascate (Oman) le 25 juillet, Alger-Doha (Qatar) le 25 juillet et Alger-Le Caire le 26 juillet. Selon Air Algérie, tous les ressortissants qui prennent ces vols à partir d’Alger doivent impérativement remplir les conditions d’entrée aux pays de destination en consultant les sites web gouvernementaux de ces mêmes pays. Ces opérations, qui entrent dans le cadre des vols de rapatriement opérés par Air Algérie, vont rapatrier à leur arrivée dans ces villes (Rome, Bruxelles, Frankfurt, Mascate, Doha et Le Caire) un nombre de ressortissants algériens qui sont restés bloqués dans ces pays à cause du Covid-19. Il a tenu à rappeler que ces opérations s’inscrivent dans le cadre des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant le rapatriement de tous les ressortissants algériens bloqués dans différents pays. Par ailleurs, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, avait fait état jeudi du rapatriement de 3 699 citoyens sur un total de 9 000 concernés par la deuxième opération, entamée le 20 juillet en cours. Selon lui, au 23 juillet, ces citoyens ont été rapatriés du Royaume d’Arabie saoudite, de France, d’Espagne et d’Italie. Il a rappelé, dans ce sens, que la première opération, organisée entre mars et juin derniers, avait permis le rapatriement de 13 841 citoyens bloqués à l’étranger. À noter que ce samedi, un vol de rapatriement de 272 ressortissants algériens depuis la Malaisie, est attendu à l’aéroport international Mohamed Boudiaf de Constantine. Pour rappel, l’espace aérien algérien demeure fermé depuis le 19 mars dernier dans le cadre des mesures préventives prises à la suite de la propagation du Coronavirus (Covid-19). Jeudi dernier, le porte-parole de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, Amine Andaloussi, a fait savoir que les avions destinés à rapatrier des ressortissants algériens bloqués à l’étranger, à cause de la pandémie du Covid-19, serviront aussi à transporter des résidents algériens et des étrangers, restés bloqués en Algérie.
Hamid Mecheri