12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

Opération de charme de l’ONDA à l’endroit des artistes algériens en France

Dans l’optique de la mise en place d’une relation durable et de qualité avec la communauté artistique algérienne résidant en France, l’Office national des Droits d’auteur et des Droits voisins organise un programme de sensibilisation à l’attention des créateurs algériens en France, annonce l’ONDA dans un communiqué envoyé à notre rédaction. Il faut rappeler que l’ONDA est une institution qui est à la fois source de revenus pour la communauté artistique, mais également un rempart juridique veillant à la protection des droits d’auteur et droits voisins, aussi bien au niveau national qu’international. Dans cette optique, plusieurs accords ont été entérinés en Europe, Afrique et Moyen-Orient en faveur de la protection des droits de ses adhérents, y compris avec les géants du Net. C’est dans ce cadre que s’inscrit la campagne de sensibilisation de l’ONDA en France, avec comme préambule une opération à Paris qui sera suivie d’une série d’activités en province, visant à mieux se faire connaître par les créateurs, en établissant un rapport de confiance ; œuvrant à protéger les droits et soutenant des projets. Enfin, l’ONDA rappelle l’objectif clair de cette opération: Sensibiliser, faire adhérer et permettre en somme à nos artistes résidant en France de profiter des usufruits de leur création.

Ali Haddad (FCE) en visite de 3 jours à Abidjan
Le président du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Ali Haddad, devait se rendre, les 25, 26 et 27 mars, à Abidjan (Côte d’Ivoire), a annoncé l’organisation patronale dans un communiqué. Accompagné des vice-présidents, Mohamed Baïri et Mehdi Bendimerad, Ali Haddad aura plusieurs entretiens avec des ministres chargés des dossiers économiques et responsables de plusieurs organismes de coopération et d’organisations patronales, précise la même source. À l’occasion de ce déplacement, le président du FCE prendra part à Africa CEO Forum, sous le thème «Champions africains : l’heure de la transformation», a-t-on conclu.

Deux cadavres refoulés par la mer sur les côtes d’Aïn Témouchent
Deux cadavres non encore identités rejetés par les vagues sur les plages de S’biât et de Bouzedjar, ont été découverts, dimanche soir, dans la wilaya de Aïn Témouchent, a appris l’APS auprès des services de la Gendarmerie nationale (GN) de la wilaya. Le premier cadavre a été découvert au milieu des rochers sur la plage S’biât dans la commune d’Ouled Boujemaâ, tandis que le deuxième cadavre a été trouvé sur la plage de la commune de Bouzedjar, a ajouté la même source sécuritaire qui précise que les deux cadavres, de sexe masculin, ont été trouvés dans un état «de décomposition très avancée». Il s’agirait probablement de deux candidats à l’immigration clandestine dont la tentative a échoué, indique-t-on de même source. Alors que les deux victimes ont été transférées vers la morgue de l’Etablissement public hospitalier (EPU) «Ahmed Medeghri» d’Aïn Témouchent, les services territorialement compétents de la GN ont ouvert une enquête pour déterminer l’identité des deux corps et les raisons réelles de leur décès, conclut la même source.

Un père auteur d’un infanticide à Biskra condamné à la perpétuité
Le tribunal criminel près la cour de justice de Biskra a prononcé, dimanche après-midi, la peine capitale à l’encontre d’un père impliqué dans l’assassinat de sa fillette de 2 ans, en ayant recours à la torture. Selon l’arrêt de renvoi, l’affaire remonte au 22 novembre 2017 quand le mis en cause (S.H), âgé de 26 ans, a mis fin à la vie de sa fillette (S), âgée de 2 ans, en ayant recours à la torture, notamment «la morsure dans différentes parties de son corps avant de l’étrangler par ses mains ou par un objet contondant» d’après l’expertise du médecin légiste.
Le tribunal a, en outre, condamné l’épouse du mis en cause (A.W), mère de la victime, à 3 ans de prison ferme pour mise en danger d’un enfant. Le représentant du ministère public avait, dans sa plaidoirie, requis la peine maximale à l’encontre de l’accusé principal et 20 ans de prison ferme à l’encontre de son épouse, âgée de 21 ans, considérant l’acte commis à l’encontre de leur enfant innocent comme dangereux et injustifiable et inqualifiable.

Intoxiqué par la fumée, un ouvrier décède à Médéa
Un ouvrier d’une entreprise de construction de bâtiment est décédé suite à l’inhalation de fumée toxique lors de l’incendie d’un transformateur électrique survenu, la nuit de samedi à dimanche, sur un chantier situé dans la commune de Draâ-Smar, a appris l’APS auprès de la Protection civile.
Deux autres ouvriers, présents sur les lieux, ont été également asphyxiés et transférés d’urgence à l’hôpital Mohamed Boudiaf pour recevoir les soins nécessaires, a indiqué la même source, précisant que malgré les tentatives des sauveteurs de réanimer l’une des trois victimes de cette asphyxie, ces derniers n’ont pu que déplorer son décès sur place.

Un ex-candidat de La France Insoumise arrêté pour apologie du terrorisme
L’ex-candidat de gauche radicale aux législatives françaises, Stéphane Poussier, a été placé en garde à vue pour apologie du terrorisme après s’être félicité sur Twitter de la mort d’un gendarme suite à l’attaque terroriste de vendredi dernier, au sud de la France. Ainsi, selon la police, l’ancien candidat du parti La France insoumise aux législatives de juin dernier a été interpellé à son domicile de Dives-sur-Mer (Calvados, ouest) pour avoir publié samedi deux tweets faisant l’apologie du terrorisme et se félicitant de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Celui-ci a été tué vendredi dans le sud du pays après s’être volontairement substitué à un otage après l’attaque d’un supermarché par un terroriste, qui a fait au total 4 morts. «Stéphane Poussier est en garde à vue depuis ce matin 11H30 pour apologie d’actes terroristes après des propos publiés hier sur son compte Twitter», a confirmé le procureur de la République de Lisieux, David Pamart citée par les médias locaux.
La peine maximale encourue pour ce type de délit est de 7 ans de prison et de 100 000 euros d’amende. «À chaque fois qu’un gendarme se fait buter (…) je pense à mon ami Rémi Fraisse, un jeune militant écologiste tué en 2014 par une grenade offensive tirée par les forces de l’ordre, (…)», pouvait-on lire sur le poste. «Là c’est un colonel, quel pied! Accessoirement, encore un électeur de Macron en moins», avait-il ajouté. Ses remarques ont provoqué de vives réactions sur Twitter, et son compte a été désactivé. Les tweets ont été condamnés par son mouvement, la France Insoumise et par son leader Jean-Luc Mélenchon.

Puigdemont arrêté en Allemagne et présenté devant un juge
L’ex-président indépendantiste catalan Carles Puigdemont, arrêté dimanche en Allemagne sur la base d’un mandat d’arrêt européen, devait être présenté hier à un juge pour confirmer son identité, première étape en vue d’une éventuelle remise à l’Espagne,a indiqué le parquet de Schleswig dans un communiqué . «Cette comparution n’aura pour but que de vérifier l’identité de la personne arrêtée», a indiqué le parquet, quelques heures après l’interpellation dans le nord du pays par la police allemande de Carles Puigdemont alors qu’il venait du Danemark voisin. Par la suite, selon la même source, un tribunal du Land du Schleswig-Holstein à Schleswig aura ensuite à décider de son placement formel en détention en vue d’une remise à l’Espagne. Le tribunal allemand «établira sur la base des documents remis par le Royaume d’Espagne (…) si une remise de M. Puigdemont aux autorités espagnoles est juridiquement fondée. S’il n’y a pas d’obstacles à une remise, le procureur général de Schleswig est compétent pour sa mise en œuvre», a expliqué le parquet, sans apporter de précisions sur la durée de cette procédure.

Related posts

CNRC : hausse à 1,7 million d’opérateurs économiques

courrier

Covid-19 : le chef de l’OMS s’attend à ce que la pandémie se termine cette année

courrier

Renouvellement du permis de conduire : les citoyens dispensés de la présentation du certificat de capacité

courrier

Quand Stora fait la « fine bouche

courrier

Démantèlement d’une bande spécialisée dans le cambriolage d’officines de pharmacie

Redaction

Métro d’Alger : accident à la station les Fusillés, un blessé

courrier