Harraga

Mise en échec d’une tentative d’émigration clandestine de dix personnes à Oran

Les policiers ont intercepté dix personnes dont une femme en train d’embarquer au niveau de la plage « Saint germain » dans la commune d’Aïn Turck (Oran) pour une émigration clandestine, a-t-on appris dimanche de la sûreté de wilaya. Suite à un suivi de mouvements suspects d’un groupe de jeunes à Ain Turck portant de légers bagages, les 10 individus arrêtés ont été interceptés en flagrant délit d’embarquement clandestin au niveau de la plage Saint germain d’Aïn Turck, a-t-on indiqué. La fouille de ces jeunes originaires de wilayas du centre du pays a permis de découvrir une somme de 1.390 euros en leur possession. Une procédure judiciaire a été engagée contre ces jeunes âgés entre 20 et 36 ans qui seront présentées devant la justice.

Ramadhan : sensibilisation via «SMS» sur l’abus de sel, sucre et de gras
Le ministère du Commerce, moyennant des « SMS », sensibilise les citoyens, en ce mois de Ramadhan, sur les méfais d’une consommation excessive d’aliments à forte teneur en sel, sucre ou de matières grasses. Dans le souci de contribuer à la protection de la santé publique, notamment en cette période connue par une forte consommation alimentaire, le ministère adresse ce texto : « Pour préserver votre santé réduisez la quantité de sel, de sucre et de matières grasses dans vos repas ». Contacté par l’APS, le chargé de la communication au ministère du Commerce, Samir Meftah, a expliqué qu’il s’agit d’une opération visant à toucher le plus grand nombre possible de citoyens via les trois opérateurs de téléphonie mobile activant sur le marché algérien. « Il est de notre devoir en tant qu’institution de contribuer à la préservation de la santé publique. La consommation abusive, notamment de sucre et de sel est à l’origine de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète et l’hypertension artérielle », a-t-il ajouté. Il est à noter que les pouvoirs publics ont, dans ce même cadre, été à la source d’un bon nombre d’efforts et ce, pour s’assurer du bien-être du consommateur. à cet effet, un arrêté interministériel fixant les modalités applicables en matière d’étiquetage nutritionnel des denrées alimentaires préemballées destinées à la consommation humaine a été mis en vigueur en mai 2018. L’un de ses objectifs majeurs est de réduire le taux de sel, de sucre et des matières grasses dans les aliments. Le texte en question exige d’axer les publicités sur la déclaration nutritionnelle afin de fournir au consommateur des renseignements fiables et précis concernant la composition alimentaire du produit.

Démantèlement à Bouira d’un réseau transnational de trafic de drogue
Un réseau transnational de trafic de drogue a été démantelé à Bouira suite à une opération menée par les services de la gendarmerie nationale, a-t-on appris dimanche auprès de ce corps constitué. Selon les détails fournis par le groupement de la gendarmerie nationale de Bouira, le réseau est composé de plusieurs individus issus de plusieurs wilayas. « Suite à des informations faisant état de mouvements d’un groupe de trafiquants de drogue, nos service ont dressé un barrage fixe et une autre équipe a été dépêchée sur l’autoroute Est-Ouest », ont expliqué les services de la gendarmerie nationale dans un communiqué remis à la presse, précisant que l’opération a permis d’arrêter un véhicule léger et de découvrir à l’intérieur 20 000 comprimés de psychotropes et une importante somme d’argent estimée à deux milliards de centimes. « Le conducteur de la voiture a directement été arrêté et le véhicule saisi », a-t-on précisé de même source. L’enquête s’est poursuivie, ce qui a permis aux éléments de la gendarmerie nationale d’arrêter un autre individu et d’identifier d’autres membres de ce réseau qui s’étend jusqu’au-delà des frontières. Les deux individus arrêtés ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Bouira, a-t-on indiqué dans le document du groupement de la gendarmerie nationale.

Nouveau record des dividendes mondiaux au premier trimestre 2019
Une étude de référence de la société de gestion de fonds Janus Henderson Investors publiée lundi, a démontré que les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont augmenté de 7,8% au premier trimestre 2019, atteignant un nouveau record pour cette période. Les dividendes mondiaux versés de janvier à mars ont atteint 263,3 milliards de dollars, représentant un record pour un premier trimestre et une hausse de 7,8% par rapport à la même période de 2018, indique l’étude. Les dividendes sous-jacents, c’est-à-dire ajustés des effets de change, des dividendes extraordinaires et d’autres facteurs, ont quant à eux enregistré une progression un peu plus faible (+7,5%) sur la période, « l’incidence des importants dividendes extraordinaires étant compensée par la fluctuation des effets de change », précise la société de gestion dans un communiqué. Cette forte augmentation des dividendes depuis le début de l’année « témoigne de la poursuite de la solide croissance enregistrée en 2018 et ne signifie pas forcément que celle-ci sera de nouveau supérieure à la tendance cette année », a cependant mis en garde Ben Lofthouse, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Janus Henderson, cité dans le document. « Nous ne ressentons toutefois pas le besoin de modifier nos prévisions pour 2019. Nous avons déjà incorporé un ralentissement de la croissance cette année et souhaiterions rappeler que les dividendes sont bien moins volatiles que les bénéfices », a-t-il complété. Pour l’année 2019, Janus Henderson table en effet sur un montant record de 1.430 milliards de dollars de dividendes, soit une hausse de 4,2% des dividendes totaux, et de 5,2% des dividendes sous-jacents sur un an.

La concentration de CO2 dans l’atmosphère a atteint des niveaux jamais vus depuis trois millions d’années
Des scientifiques de l’observatoire Mauna Loa à Hawaii ont tiré, mercredi, la sonnette d’alarme sur l’impact des activités humaines sur la planète assurant que la concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère de la Terre a atteint des niveaux jamais vus depuis trois millions d’années. Les capteurs de l’observatoire ont enregistré samedi des niveaux de dioxyde de carbone de 415 parties par million (ppm), ce qui signifie que le CO2 représentait 415 molécules sur un million de molécules de gaz dans l’atmosphère, ont mis en garde ces scientifiques. Le CO2, qui est émis lors de la combustion de carburants fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel, est un gaz à effet de serre qui emprisonne la chaleur dans l’atmosphère terrestre, contribuant ainsi à l’augmentation de la température de la planète qui entraîne le changement climatique. La concentration de CO2 a augmenté en moyenne de 2,5 ppm au cours de la dernière décennie. Mais l’augmentation de 2018 à 2019 devrait être d’environ 3 ppm, a déclaré Ralph Keeling, directeur du programme Scripps CO2 qui gère l’observatoire de Manua Loa, dans un communiqué. «Chaque année, cela monte comme ça, nous devrions dire: ‘Non, cela ne devrait pas se produire. Ce n’est pas normal», a déclaré Keeling. «Cette augmentation n’est tout simplement pas durable en termes d’utilisation d’énergie et de ce que nous faisons pour la planète», a-t-il expliqué.

Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien à l’Eurovision
Le drapeau palestinien est apparu au moins deux fois lors de la finale de l’Eurovision, le 18 mai à Al Qods occupée. La chanteuse américaine Madonna a notamment profité de sa participation à l’édition de cette année en tant qu’invitée pour passer un message. Un drapeau palestinien et un drapeau israélien ont été aperçus sur les dos d’un danseur et d’une danseuse enlacés lorsque Madonna interprétait sa nouvelle chanson Future. Dans un communiqué cité par Reuters, l’Union européenne de radio-télévision (UER) a déclaré que les organisateurs n’étaient pas au courant de l’intention de la star mondiale d’introduire cet élément dans sa prestation. «Le concours Eurovision de la chanson est un événement apolitique et Madonna en a été mise au courant», ajoute l’UER. Lors d’une brève interview transmise lors de la finale du concours, Madonna a souligné le rôle de la musique. «Ne sous-estimons pas le pouvoir de la musique afin de rapprocher les gens», a-t-elle lancé. Sur son compte Twitter, Madonna s’est dit «reconnaissante» pour cette «opportunité de diffuser un message de paix et d’unité».
Le groupe islandais Hatari, qui s’est classé 10e, a également fait part de sa position politique en brandissant des banderoles aux couleurs du drapeau palestinien durant l’annonce des résultats, ce qui leur a valu des sifflets dans le public.