13.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

MANIFESTATIONS DANS LE MONDE ENTIER POUR DÉNONCER LE CARNAGE ISRAÉLIEN À GHAZA : Déluge de soutien à la Palestine !

Des manifestations et des veillées ont eu lieu vendredi dans plusieurs villes arabes, islamiques et internationales, en soutien à la Palestine et en solidarité avec la bande de Ghaza, soumise aux bombardements israéliens continus depuis samedi dernier, faisant des milliers de martyrs et de blessés, dont des enfants et des femmes, en plus de la destruction généralisée d’immeubles résidentiels et d’installations vitales dans la bande de Ghaza.
Des positions de solidarité qui interviennent après que la résistance palestinienne a appelé à un « Vendredi du Déluge Al-Aqsa » pour soutenir le droit des Palestiniens à affronter l’occupation israélienne, en conjonction avec l’offensive lancée par la résistance palestinienne samedi dernier, en réponse aux attaques de l’occupation et des colons contre le peuple palestinien et ses lieux sacrés. Sous les bombes, sans eau, sans électricité, sans carburants, sans médicaments, sans possibilités de contact entre elle et avec le monde extérieur, la population de Ghaza est en train de vivre l’horreur. Une population sans ressources depuis des décennies ! Qui peut justifier un tel génocide ? Et pourtant, le feu vert a été donné par les démocraties européennes et par les États-Unis à l’entité sioniste, d’orchestrer de tels crimes de guerre. Les vies de plus de deux millions de Palestiniens qui souffrent de conditions de vie atroces en raison du blocus israélien en cours depuis 2006, valent moins que celles des Ukrainiens ?

« Libérez la Palestine de l’apocalypse !  »
À l’opposé de cette complicité occidentale, en Iran, au Liban, en Jordanie, en Irak, au Yémen, au Pakistan, à Oman et dans un certain nombre de pays arabes, des milliers de personnes sont sorties dans la rue pour manifester leur soutien à cette cause palestinienne noble et juste. Rappelons à cet égard, qu’il y a quelques jours de cela, des manifestations massives avaient déjà éclaté dans la capitale iranienne, Téhéran, à l’appel de la résistance palestinienne, ainsi que dans la ville de Kerman, sanctuaire du martyr Soleimani, sur la place Basij et dans la ville d’Ahvaz. Dans le même contexte, de nombreuses villes jordaniennes ont été témoins de manifestations, où de grandes foules se sont également déplacées vers la frontière avec la Palestine occupée, pour manifester contre le génocide auquel sont soumis les habitants de la bande de Ghaza et contre l’exode forcé des palestiniens. Cela, non sans affronter des bombes lacrymogènes tirées sur eux par les forces de sécurité, dans le but de les disperser. En Tunisie, des centaines de manifestants ont défilé jeudi dans le centre-ville avant de se rassembler sur l’avenue Habib-Bourguiba, principale artère de la capitale.
Au Yémen, des foules immenses ont scandé leur soutien à la résistance contre les crimes de l’occupation, où bon nombre de Yéménites ont déclaré leur volonté de participer activement pour défendre la Palestine. Une révolte de même intensité a été enregistrée en Irak, où des dizaines de milliers de citoyens se sont rassemblés sur la place Tahrir, dénonçant les crimes atroces de l’occupation dans la bande de Ghaza. Bagdad a affirmé son plein soutien à la résistance palestinienne. De même que dans le Sultanat d’Oman, qui a été témoin de nombreuses manifestations massives organisées par des organisations civiles, lesquelles ont scandé des slogans de soutien à la résistance en Palestine et au Commandant- chef des Brigades Al-Qassam, Mohammed Deif. Même son de cloche au Pakistan, où des milliers de manifestants, dans la capitale Islamabad, ont affiché leur soutien au peuple palestinien et à la résistance, ainsi qu’au Qatar.

Les Algériens fidèles à l’appel de la Résistance !
Hier, après la prière du vendredi, des centaines de personnes se sont rassemblées dans les rues d’Alger pour exprimer leur solidarité avec la cause palestinienne, venus de plusieurs régions limitrophes, afin de participer à une manifestation pacifique, représentant la volonté des Algériens de soutenir la Palestine. Outre les civils, bon nombre de membres de partis politiques figuraient dans ce rassemblement en solidarité avec la Palestine. Plusieurs photos ont inondé les réseaux sociaux, reflétant ainsi cette expression commune du peuple algérien pour la légitime cause palestinienne. Des manifestations saluant les victoires de la résistance armée et populaire du peuple palestinien, et exigeant l’arrêt de la guerre hystérique et génocidaire de l’entité sioniste contre Ghaza. Une expression populaire de la position officielle du pays, qui ne cesse de dénoncer la politique de deux poids deux mesures appliquée par la communauté internationale en ce qui concerne la cause palestinienne. Une position réitérée mercredi par le ministre algérien des AE, Ahmed Attaf,  lors de son discours prononcé en marge de la réunion d’urgence du Conseil des Etats arabes au niveau ministériel sur la situation en Palestine. « Nos cœurs sont brisés de tristesse, de douleur et de chagrin face aux crimes commis contre les civils palestiniens et face à certaines positions internationales honteuses qui refusent de rendre justice à ce peuple ». Lors d’un entretien téléphonique passé lundi avec son homologue palestinien, Mahmoud Abbas, le président Abdelmadjid Tebboune, avait pour sa part affirmé l’entière solidarité du gouvernement et du peuple algériens avec le peuple palestinien frère.

Malgré les interdictions, 3 000 manifestants à Paris
En France, un pays censé défendre les valeurs de l’égalité et de la fraternité, au moins 3 000 personnes se sont rassemblées jeudi à Paris pour soutenir la Palestine, mais les manifestants ont été confrontés à une répression sans précédent de la part des autorités du pays. Et malgré l’interdiction, le drapeau palestinien a été brandi, et l’inscription Free Palestine a été taguée sur la statue de la République, pour dénoncer les bombardements israéliens en cours sur Ghaza. «Palestine vaincra», «Israël assassin, Macron complice» ou encore «Sionistes, vous êtes des terroristes»: tels sont les slogans scandés à Paris. Des échauffourées ont ponctué cette manifestation ainsi que d’autres, à Toulouse notamment. À l’issue de la manifestation parisienne, les derniers participants ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène et de canons à eau. Des scènes analogues ont eu lieu à Lyon, Marseille ou encore Toulouse. Dans le même contexte, la chaîne Russia Today a publié un clip vidéo montrant des citoyens russes solidaires avec la Palestine, inondant le portail de l’ambassade palestinienne à Moscou de fleurs et de jouets pour enfants. Même au Mexique, un certain nombre de militants mexicains ont participé à des veillées de soutien à la Palestine, dans la capitale mexicaine, pour soutenir les Palestiniens et leur droit à leurs terres. À l‘heure où nous mettons sous presse,  des manifestations se déroulent dans le monde entier, y compris à Washington, Londres et Bruxelles. La question palestinienne a touché la conscience de la majorité internationale, toutes confessions confondues, et les peuples ont le droit de s’exprimer librement, selon le droit international.
Hamid Si Ahmed 

Related posts

Aïmène Benabderrahmane à la 71e session ordinaire de la CAfDHP : «L’Algérie très soucieuse de défendre les droits de l’Homme»

Redaction

CONFORMÉMENT AUX INSTRUCTIONS DU PRÉSIDENT : Le secteur du Commerce entame sa mue

Redaction

TRANSPARENCY INTERNATIONALE ÉPINGLE LE MAKHZEN À SON TABLEAU DE CHASSE : « La corruption, une institution au Maroc »

Redaction

L’AMÉRIQUE LATINE DONNE L’EXEMPLE : L’isolement de l’entité sioniste grandit dans le monde

Redaction

LE TEXTE CONSOLIDE LE POUVOIR D’ACHAT ET ENCOURAGE L’INVESTISSEMENT : Le Président signe la LF-2024

Redaction

LES TRAVAUX DU GAZODUC TRANSSAHARIEN NIGÉRIA-ALGÉRIE VERS L’EUROPE SUIVENT LEURS COURS : Le Makhzen tombe de haut

Redaction