BOMBARDIER RUSSE- EL TARF

LUTTE CONTRE LES FEUX DE FORÊT : « L’Algérie aura deux bombardiers d’eau à l’été 2023 »

À en croire le directeur général des forêts (DGF), Djamel Touahria, l’Algérie prévoit de renforcer son dispositif de lutte contre les incendies en prévision de l’année prochaine, et ce, après la décision prise par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, d’acquérir deux bombardiers réputés pour leur capacité de stockage d’eau et aussi pour leur rapidité et efficacité à éteindre les feux.

L’acquisition de ces deux appareils anti-feux se fera au mois de décembre 2022 pour le premier et au cours du premier trimestre de l’année 2023 pour le second, a indiqué Touahria qui s’est exprimé hier sur les ondes de la Radio nationale. D’autre part, le même responsable a fait savoir que le plan de lutte contre les feux de forêt appliqué depuis mai 2022 reste en vigueur jusqu’au 31 octobre prochain, soulignant que ce plan a été d’une grande « efficacité » en dépit de ce qui s’est passé le 17 et 18 août derniers. Du bilan de cette année, Touahria, a indiqué qu’il a été enregistré au total 940 incendies impliquant la perte de 24 000 hectares en forêts, contrairement à l’année dernière où il a été enregistré plus de 96 000 hectares réduits en cendres. De façon globale, il a estimé que la situation était « sous contrôle », avant la date du 16 août. Évoquant le cas d’El-Tarf, le DG des forêts a expliqué que les vents forts qu’a connu la wilaya les 17 et 18 août passés, soit 90 km/h ont fortement contribué à la propagation des flammes, rappelant que la région est connue pour son climat humide et de la forte densité de son couvert végétal.
Ania Nch