Djerad

LUTTE CONTRE LA FUITE DES CAPITAUX ET LA SURFACTURATION : Djerad pointe le rôle clé des Douanes

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a appelé, hier,  les responsables de la Direction générale des douanes à contribuer aux efforts de l’État dans la protection de l’économie nationale, la lutte contre tous les trafics, contre la fuite des capitaux et la surfacturation.

Intervenant dans le cadre de la célébration de la Journée internationale des Douanes, il a insisté, au cours d’une cérémonie qu’il a présidée au niveau du Centre international des conférences Abdelatif-Rahal, sur l’impératif d’une modernisation des moyens des douanes algériennes pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle. Organisée sous le haut patronage du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, cette journée est placée cette année sous le thème « relance, renouveau, résilience: la douane au service d’une chaîne logistique durable », note-t-on. Dans son intervention M. Djerad a mis l’accent sur l’impérative actualisation des statistiques relatives au commerce extérieur et leur publication sur Internet, tout en affirmant que les statistiques du commerce extérieur doivent être accessibles à tous, en précisant que les données fournies par les Douanes algériennes sont exactes, sont un indicateur fiable  et donnent une image claire sur la situation du commerce extérieur du pays. « Ces chiffres jouent un grand rôle dans la transparence et l’accompagnement des opérateurs économiques », a-t-il indiqué.  Abordant la situation économique, fortement impactée par la pandémie M. Djerad, a appelé les douanes à redoubler  les efforts et les focaliser sur les moyens de surmonter l’impact de la pandémie internationale et l’appui des individus et entreprises, à travers le renforcement de la chaîne d’approvisionnement, la consolidation de la coopération et la mobilisation de la technologie.
Le Premier ministre, qui a appelé les Douanes algériennes à encourager la formation, a insisté  sur l’impératif d’intensifier les efforts de ces douanes en matière de lutte contre la contrebande des objets d’art et des manuscrits. « Cela permettra de protéger le patrimoine culturel en proie toujours au pillage continue de réseaux  internationaux », a-t-il indiqué tout en ordonnant le renforcement des équipes douanières spécialisées dans ce domaine, le recours aux spécialistes en mettant à profit les expertises internationales ainsi que le soutien de la formation à l’effet d’éliminer définitivement ce phénomène ». À noter que la  cérémonie commémorative de la Journée internationale des douanes a été marquée par des interventions de cadres sur plusieurs thématiques relatives aux activités douanières notamment la transition numérique, les mesures d’accompagnement des opérateurs économiques et la contribution des douanes dans le plan de relance économique.
Slimane Ben