9.9 C
Alger
27 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

L’USINE D’ORAN SERA LE BERCEAU DE LA PREMIÈRE FIAT 500 « ALGÉRIENNE » : Levée du voile lundi prochain

Le partenariat stratégique algéro-italien n’a cessé de progresser, notamment depuis le lancement en début d’année, de l’importation de véhicules « Fiat », en attendant l’inauguration ce lundi 11 décembre, de l’usine de production de la célèbre et populaire marque italienne, dans sa version algérienne. 
Rappelons que « Fiat » est le premier producteur à avoir pénétré le marché algérien de l’automobile, c’était au mois de mars dernier. Le consommateur algérien avait l’embarras du choix, avec les modèles  Fiat 500, 500 X, Ducato, Doblo, Scudo et Ducato…et bientôt en 2024,  la FIAT Tipo Hatchback, Doblo Vitré et le Pick Up Titano. Mais ce qui va révolutionner le secteur, c’est la mise en service, dans quelques jours, de la première usine Fiat, dans la ville d’Oran, à Tafraoui, où sera produite la première Fiat 500 « made in Algeria ». Ce site de production sera doté d’équipements modernes et technologiques, conformément aux standards internationaux. Une usine créatrice d’emplois et facteur important dans le transfert des technologies et le développement des compétences locales, avec comme objectif d’atteindre une production de haute qualité et une efficacité optimale.  

Véritable opportunité pour l’économie
Une véritable opportunité pour  stimuler l’industrie automobile locale et renforcer ainsi les relations bilatérales entre l’Algérie et l’Italie. Face au défi de répondre à une demande très croissante de voitures de qualité…et à des prix accessibles au citoyen algérien, le constructeur italien a investi dans ce projet, à titre de rappel, pas moins de 200 millions d’euros, selon les déclarations du directeur général du groupe Stellantis en Afrique et au Moyen-Orient, Samir Cherfan, le 1er juin dernier.
Le paysage industriel algérien s’éclaircit et le lancement de l’usine de Tafraoui est le symbole de progrès et d’espoir pour l’Algérie et  moteur de croissance économique et d’innovation.

Importations : une capacité de 15 000 véhicules par mois
Dans l’attente d’une production optimale de l’usine d’Oran, les capacités de distribution de véhicules de la marque Fiat issus de l’importation, sur tout le territoire national, seront de « 15 000 véhicules par mois », selon les dires du directeur de Stellantis Maghreb, Hakim Boutehra, qui a fait savoir que « la marque Fiat a livré physiquement 12 000 véhicules à leurs nouveaux clients pour le seul mois d’octobre ». Dans le même registre, le responsable a indiqué, entre autres, que le quota de véhicules importés, attribué cette année à Fiat, est de 40 000 unités.
Hamid Si Ahmed 

Related posts

EN TANT QUE MEMBRE NON PERMANENT : L’Algérie au Conseil de sécurité de l’ONU

Redaction

SAÏD AYACHI DÉNONCE L’IMPUNITÉ DONT BÉNÉFICIE LA COLONISATION DE LA PALESTINE : « Le génocide sioniste à Ghaza encouragé par les États-Unis »

Redaction

OUVERTURE AUJOURD’HUI À ROME, DU SOMMET ITALIE-AFRIQUE : L’Algérie, corridor incontournable pour l’Europe

Redaction

À CAUSE DES FORTES CHUTES DE NEIGE : Plusieurs RN restent fermées à la circulation

Redaction

L’APPROVISIONNEMENT DU MARCHÉ, LE RéGIME INDEMNITAIRE DES IMAMS ET LE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE : Trois dossiers examinés en Conseil du gouvernement

Redaction

LA BANQUE D’ALGÉRIE L’A RELEVÉ DANS SON RAPPORT 2022 : L’économie nationale dans une bonne dynamique 

courrier