ESS

Ligue des champions, ce soir à 20h00 Al Ahly-ES Sétif : L’Aigle noir défie l’ogre cairote au pays des Pharaons

L’ES Sétif, le seul représentant algérien encore en course dans les compétitions africaines interclubs, défie aujourd’hui l’ogre égyptien, le Ahly du Caire en demi-finale aller de la Ligue des champions.
Certes, les faveurs du pronostic vont vers la formation égyptienne, championne d’Afrique en titre, qui évoluera sur son terrain lors de cette première manche, mais les Algériens sont animés d’une grande détermination pour refaire le précédent coup qu’ils ont réussi contre l’ES Tunis chez elle-même. Cette victoire ramenée de Tunis et qui a permis à l’Aigle noir de valider son billet au dernier carré à la surprise générale a fait d’ailleurs beaucoup de bien à ses joueurs qui se sont remis en confiance après une période difficile en championnat.
La preuve, avant de se rendre au Caire, les camarades de Djabou sont allés gagner à Médéa avec un score large (4-1), ce qui lui a permis de se relancer dans la course au podium. C’est dire que l’arrivée de l’entraîneur Darko Novic semble avoir redonné des couleurs à l’Entente de Sétif. La formation sétifienne va ainsi entamer avec un bon moral l’avant-dernier virage dans la compétition continentale, qui semble lui réussir, et les joueurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, même si l’adversaire s’appelle Al-Ahly du Caire, 10 fois vainqueur de la plus prestigieuse compétition continentale. Les hommes de Darko Novic ont bien préparé le rendez-vous depuis mardi. Coïncidant avec le premier match de Darko Novic en Ligue 1, la victoire ramenée de Médéa a fait du bien aux partenaires de Djabou, qui se sont refait une santé. Ils ont, sans nul doute, préparé le big match du Caire avec de meilleures dispositions psychologiques. Certes, il y a eu l’intermède de la fête de l’Aïd, mais cela n’a pas vraiment cassé le rythme et l’élan des Noir et Blanc, loin d’être perturbés, puisque le plan de travail du staff technique a été maintenu. Privilégiant la récupération et le volet tactique, indispensables à ce stade de la compétition, le coach ententiste, ne pouvant effectuer une préparation spéciale, a remobilisé ses troupes. Il a axé le gros du travail sur les spécificités de la double confrontation, qui ne sera pas une simple partie de plaisir. Novic croit en les chances de son équipe et de ce fait, il insiste beaucoup sur le placement, la concentration et le travail en bloc. La qualification pour le carré d’as a redonné du sourire aux partenaires de Djabou qui sont décidés à poursuivre l’aventure.
Evoquant ce match, il a déclaré avant le départ de son équipe pour la capitale égyptienne : «Nous avons eu suffisamment de temps pour préparer cette rencontre et pour revoir certaines lacunes. Nous avons effectué une préparation particulière, en prévision de ce match, dans l’espoir d’obtenir un résultat satisfaisant. Nous avons nos chances pour passer même si les choses ne seront pas faciles face à un adversaire habitué aux consécrations», a indiqué Novic.
H. S.