17.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
MONDE

LIBYE : La Ligue Arabe appelle à intensifier les efforts pour la réconciliation nationale

La Ligue arabe a insisté sur la nécessité d’accroître les efforts en s’appuyant sur la dynamique positive du consensus international pour soutenir la réconciliation nationale en Libye, en encourageant la participation de toutes les parties libyennes «sans exclusive» dans le but de garantir des bénéfices pour chacun.
Lors de la réunion du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye à Brazzaville au Congo, le Secrétaire général adjoint de la Ligue des États arabes, Hussain Hindawi, a souligné l’importance cruciale de réaliser une réconciliation nationale inclusive, compte tenu du contexte délicat actuel. Hindawi a noté que « la Ligue arabe surveille de près le processus de réconciliation nationale, ayant participé aux travaux du comité préparatoire depuis la conférence de janvier 2023 ».
Il a réitéré notamment le désir de la Ligue arabe de voir la conférence sur la réconciliation nationale se dérouler à Syrte en avril, soulignant l’impératif d’intensifier les efforts avec la dynamique positive du consensus international, impliquant toutes les parties libyennes sans exclusion, dans le but que chacun en sorte gagnant. Hindawi a rappelé les décisions du Conseil de la Ligue arabe mettant en avant l’importance du soutien à une réconciliation nationale inclusive pour établir une stabilité politique durable, créer les conditions favorables aux élections, mettre fin aux périodes de transition et encourager toutes les parties libyennes à aboutir à une réconciliation. Il a également exhorté à éviter les mesures unilatérales et à ne pas adopter de ton provocateur, soulignant que la période précédente a vu des efforts internationaux concrets pour surmonter l’impasse politique en Libye. Le SG adjoint de la Ligue arabe a appelé tous les Libyens, indépendamment de leurs affiliations politiques ou régions géographiques, à privilégier l’intérêt général et la voie du consensus, tout en mettant en garde contre les dangers d’une prolongation de la crise.
M. Seghilani

Related posts

L’ESPAGNE ACCUSÉE DE VIOLATION DE LA SOUVERAINETÉ BRITANNIQUE À L’ENCLAVE DE GIBRALTAR : Nouvelles tensions entre Madrid et Londres

courrier

Migrants : Merkel veut l’appui d’Ankara pour réduire le flux

courrier

Conflit : Trump salue les signes d’ouverture de la Corée du Nord

courrier

Mexique : La «caravane» de migrants poursuit sa marche vers les USA

courrier

Séisme en Turquie : « Un an est passé. Cette douleur ne passe pas »

Redaction

Coronavirus : L’épidémie accélère en Amérique latine

courrier