14.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

LES CITOYENS ONT EXPRIMÉ LIBREMENT LEUR CHOIX SUR LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION : Un taux de participation national de 18,44 % à 17H

Les Algériens ont eu, hier, le 1er novembre, le dernier mot sur le projet de Constitution initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

C’est-à-dire, les électeurs ont choisi entre le « oui » et le « non » concernant l’amendement constitutionnel, qui impose la limitation des mandats, promis des nouvelles libertés individuelles et collectives et aspire à répondre et à concrétiser les revendications du Mouvement populaire (Hirak.) À la clôture de l’opération référendaire à 19h00, le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, a annoncé sur la Télévision publique que le taux de participation national était de 18,44% à 17h00. Un niveau appelé à être en hausse sachant que le décompte final devra être arrêté à 19h. Le choix de la date du 1er novembre est porteur de significations historiques : cette date symbolise le déclenchement de la glorieuse révolution nationale contre la France coloniale en 1954. Le nombre global du corps électoral s’élève à 24 475 310 de citoyens, dont 23 568 012 résidents en Algérie et 907 298 à l’étranger. L’opération de vote s’est déroulée à travers 13 236 bureaux de vote répartis sur 13 193 centres se trouvant dans les différentes wilayas et 43 centres à l’étranger. Concernant les encadreurs, leur nombre global s’élève à 58 286 encadreurs au niveau des centres de vote et 386 422 encadreurs au niveau des bureaux de vote. Il s’agit également de 966 observateurs accrédités répartis sur 811 bureaux, parmi lesquels des observateurs bénévoles.
A 11 heures, le taux national de participation au référendum sur la révision de la Constitution a atteint 5,88 %, selon Charfi, qui a annoncé un nombre de votants atteignant 1 298 639 électeurs. Dans un communiqué rendu public, l’ANIE a fait savoir que les citoyens inscrits sur les listes électorales peuvent voter en présentant uniquement une pièce d’identité (carte nationale, permis de conduire ou passeport). Et afin que l’électeur puisse identifier le bureau électoral où il est inscrit, l’ANIE a expliqué qu’il lui est possible de vérifier son nom sur la liste électorale de sa commune en consultant la plateforme web de l’Autorité contenu dans le communiqué ci-dessous. À 14 heures, le taux national de participation au référendum sur la révision de la Constitution a atteint 13,03 %, selon l’ANIE, c’est-à-dire 3 070 912 électeurs. Mohamed Charfi a donné quelques statistiques sur des wilayas : Adrar où le taux a atteint 20,40 %, Illizi (30,46 %), Sidi Bel Abbès (17,11 %), Naâma (20,14 %), Médéa (14,77 %), Laghouat (16,08 %), El Bayadh (18,08 %) et Tindouf (42,07 %). À 17 heures, le taux national de participation a atteint 18,44 %, c’est-à-dire 4 347 320 votants, a annoncé Mohamed Charfi, qui a avancé également un taux de vote de la communauté à l’étranger de 4,44 %. Chorfi a donné quelques taux de wilayas : Béchar (29,93 %), Tamanrasset (30,25 %), Sidi Belabbès (25,71 %), El Bayadh (27,36 %), Illizi (37,40 %), Tindouf (50,45 %), Tisssemssilt (25,82 %), Nâama (28,40 %) et Ain Témouchent (25,15 %).

Couac dans la communication de l’ANIE
Toutefois, seul couac, l’Autorité nationale indépendante des élections, chargée de préparer et d’organiser ce scrutin important pour le pays au lieu de ministère du l’Intérieur, a brillé par les anomalies dans sa stratégie de communication.
En effet, le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, a communiqué les différents décomptes et scores électoraux de la journée d’hier à partir de siège de son institution, uniquement à la télévision publique, un organe qu’il a préféré à la salle des conférences située non loin, au CIC (Centre international des conférences), où étaient regroupés les journalistes algériens et étrangers.
Ce boycott des autres organes de la presse a suscité des interrogations et mécontentement des journalistes, qui ont été pourtant accrédités et reçus leurs badges de la part de l’ANIE pour couvrir le référendum. Face au peu de clarté de l’ANIE, les journalistes se sont retrouvés dans une salle de conférence vide, sans pouvoir dénicher la moindre information.
Alors qu’ils attendaient l’arrivée de Charfi sur la tribune déjà remplie de micros des chaînes TV et aménagée pour la circonstance, les représentants des médias ont été surpris de voir sur l’écran de l’ENTV, à 12H, l’intervention de président de l’ANIE. Une méthode suivie également lors de ses différentes interventions de la journée. Aucun responsable sur place, hormis le vice-président, Abdelhafid Milat, qui, après une brève intervention a disparu, pour fournir la moindre information ou explication.
Même Ali Draâ, responsable de la communication au sein de l’ANIE, journaliste de surcroît, a disparu des radars. Pourquoi alors inviter des journalistes à une conférence du président de l’ANIE, qui les boudera ensuite, pour se retrouver contraints de le suivre sur l’écran de l’ENTV, se demandent-ils, qui, de plus, ont été privés de déjeuner, contrairement aux membres de l’ANIE. En attendant des réponses qui, jusqu’au moment où nous mettons sous presse, n’arrivent pas, le président de l’ANIE a continué avec sa propre méthode de communication.
Hamid Mecheri

ÉVOLUTION DU TAUX DE PARTICIPATION
5,88 % à 11h00
Le taux national de participation au référendum sur la révision de la Constitution a atteint 5,88% à 11 heures, a annoncé hier le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi. Le nombre de votants a ainsi atteint 1.298.639 électeurs, a-t-il ajouté.

13,03 % à 14h00
Le taux national de participation au référendum sur la révision de la Constitution a atteint 13,03 % à 14 heures, a annoncé Mohamed Charfi. Le nombre de votants a ainsi atteint 3.700.912 électeurs, a ajouté la même source. Le taux de participation avait atteint 5,88% à 11 heures. Le nombre global du corps électoral s’élève à 24.475.310 citoyens, dont 23.568.012 résidents en Algérie et 907.298 à l’étranger, selon les chiffres communiqués par l’ANIE.

18,44% à 17h00
Après la clôture de la consultation référendaire à 19h00, dont fermeture des bureaux de vote, le président de l’ANIE, intervenant vers 20h15 sur la chaine de la Télévision publique a fait état d’un taux de participation national de 18,44% arrêté à 17h00. Tout en assurant de la « réussite » et la « maitrise » de l’opération référendaire, le chef de l’ANIE, Mohamed Charfi a donné quelques chiffres sur la participation au niveau de wilayas du sud du pays, notamment. Ainsi, à Béchar, 29,93% des électeurs ont exprimé leur choix, Tamanrasset (30,25%) Sidi Bel Abbes (25,71%), El Bayadh (27,36%), Illizizi (37,40%), Tindouf (50,71%), Tissemssilt (25,82%), Naâma (28,40%) et enfin Ain Timouchent (25,15%).
H. M.

Related posts

Adoption du budget de la wilaya d’Alger pour 2017 500 milliards DA alloués

courrier

Aïd-El-Fir : Grand rush sur les magasins d’habillement dans la Capitale

courrier

APPROVISIONNEMENT DURANT LE MOIS DE RAMADHAN : Djellab appelle à une «mobilisation générale» des commerçants

courrier

Réforme de la Ligue arabe : une nécessité, selon Messahel

courrier

VACCIN SINOVAC : 15 millions de doses réceptionnée en octobre prochain

courrier

IL ÉTAIT ATTAQUÉ SUR SES HOMMAGES RENDUS AUX MARTYRS DE L’ALGÉRIE INDÉPENDANTE / Mgr Teissier : l’homme aux valeurs humaines intrinsèques

courrier