CHU Ben Badis

LE DIRECTEUR DU CHU DE CONSTANTINE PLACÉ SOUS MANDAT DE DÉPOT : Les détails de l’affaire

Dj. B., directeur du centre hospitalo-universitaire Benbadis, a été placé sous mandat de dépôt au cours de la matinée d’hier. Son interpellation s’est faite au sein même de l’établissement, en présence du personnel, aux environs de 10h. En fait, cette mesure était dans l’air du temps, depuis une première interpellation intervenue en juin dernier période au cours de laquelle Dj. B. avait été fait l’objet d’un premier mandat de dépôt au même titre qu’un autre cadre ; en l’occurrence le chef de bureau des marchés et un fournisseur ; à savoir un boucher établi dans la ville d’El-Khroub, pour des affaires liées à l’obtention et l’octroi d’indus privilèges et abus de fonction. Rappelons que dans l’affaire qui a ébranlé le CHU en début d’été étaient présumés impliqués près d’une douzaine de suspects, dont des membres de la commission d’ouverture des plis qui seront toutefois libérés à l’issue de leur audition par le procureur de la République près la Cour de Constantine qui a transféré leur dossier au juge d’instruction. Les enquêtes en profondeur engagées depuis cette première interpellation ont vraisemblablement déterminé les charges retenues contre le directeur du Chu d’autant plus qu’en auraient été exhumées, dans la gestion d’un autre établissement, à savoir celui de la ville de Didouche Mourad, dont il avait été directeur. Cela étant, Dj.B. a été placé en détention provisoire en même temps que le fournisseur de boucherie de la ville d’El-Khroub.
Med R. D.