9.9 C
Alger
1 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

L’ANR appelle à une conférence nationale sur le gaz de schiste

Pour le président du parti de l’Alliance nationale républicaine, Belkacem Sahli, la question du gaz de schiste et son exploitation en Algérie devrait être débattue, lors d’une conférence nationale qui réunira tous les chercheurs dans le domaine. «Cette question doit être remise aux mains des experts et non des politiciens», a-t-il souligné hier lors d’une conférence de presse au siège de son parti. S’exprimant, à l’issue d’une réunion consultative, tenue à huis clos, ayant regroupé les représentants de l’ANR, du Parti de l’unité nationale et du développement (PUND) et ceux du parti d’El-Nour El-Djazaïri (PED), Belkacem Sahli a estimé qu’avant d’aller vers une quelconque exploitation de ce gaz, il convient aux autorités d’organiser une rencontre nationale, lors de laquelle des chercheurs et experts algériens prendront part. «C’est une question qui concerne les gens du domaine et non pas les politiciens», ont estimé à l’unanimité les trois partis politiques. Si les chercheures attestent qu’il n’aura pas de dangers en exploitant le gaz de schiste, alors il faut laisser la voie et expliquer à la population la nécessité de le faire, dans le cas contraire, il faudra tout arrêter et abandonner le projet, a soutenu le premier responsable de l’ANR. Une lettre sera, dans ce sens, adressée au premier responsable du pays, à savoir le Président Abdelaziz Bouteflika, fait-il savoir. Pour lui, il n’était pas possible de tenir des réunions de consultation sans aborder ce dossier d’une extrême importance, et surtout devant le rejet de la population du Sud. Il a souligné, dans le même contexte, que le problème doit être traité de manière responsable de sorte à ne pas laisser la voie libre à des semeurs de troubles qui menacent la stabilité et la tranquillité du pays. S’agissant par ailleurs des autres questions abordées lors de la même réunion, le secrétaire général de l’ANR évoque, à ce titre, le projet de loi sur la violence faite aux femmes débattue à l’APN. Il a jugé d’«inacceptables» les positions exprimées par certains partis pendant les débats. En effet, certains avaient assimilé les nouvelles dispositions du projet de loi à une atteinte à la famille, et avaient même attribué la responsabilité de la violence du genre aux femmes et aux jeunes filles qui en sont victimes. Sahli a répliqué que la femme a pu prouver qu’elle était capable de relever tous les défis, et a pu exceller dans plusieurs domaines, notamment (politique), d’où il est du devoir de tous de la respecter, et de ne pas porter atteinte à ses droits. Pour ce qui est, en outre, du front social, le conférencier indique que les représentants des trois partis, ne sont pas passés à côté des perturbations récurrentes que connaît le secteur de l’Éducation nationale, et qui risque d’enclencher une année blanche.
La propagation de la violence, que ce soit dans les milieux scolaires, dans la rue ou même au cœur des foyers algériens, a été également soulevée. Pour les présidents des trois formations politiques, les autorités concernées doivent former davantage d’encadreurs pédagogues pour qu’en effet le phénomène de la violence puisse être absorbé.
S’agissant, d’autre part, des consultations engagées entre les différents partis, Belkacem Sahli a fait savoir que pour ce qui est de a réunion de l’ANR, il n’en est pas à sa première, puisque celles-ci avaient commencé il y a deux mois. Les réunions de consultation se poursuivront toujours avec d’autres formations politiques, conclue-t-il.
Ania Naït Chalal

Related posts

AADL 2001-2002 à Alger : remise des clefs avant Ramadhan

courrier

ENERGIE SOLAIRE : L’Algérie possède l’un des gisements les plus élevés au monde

courrier

LOUKAL LORS D’UNE RENCONTRE AVEC UNE DÉLÉGATION DE LA BANQUE MONDIALE À ALGER : «L’endettement extérieur sera effectif à partir de 2021»

courrier

Fin du sommet arabe de Nouakchott : la montagne accouche d’une souris

courrier

FACE À L’ACHARNEMENT RÉPRESSIF ISRAÉLIEN A EL-QODS : Les Palestiniens résistent pour faire échec aux plans sionistes

courrier

Présidence MSP : La tendance est au maintien de Makri

courrier

3 commentaires

AN 14 juin 2015 at 19 h 14 min

L’Anglais est une langue internationale très répandue à travers le monde. C’est la première de la civilisation industrielle, langue technique et langue du monde des affaires,Que les algériens devront l’adopte’ par nécessite comme 3 ieme langue officielle du pays.

Répondre
AN 23 juin 2015 at 13 h 47 min

Les solutions stratégiques ça se ne s’achète et s’importe pas.Ca se formule, même avec le minimum dont ont est capable.
C’est ce que l’on appelle le respect de soi même afin de pouvoir discuter avec les autres.

Répondre
AN 10 juillet 2015 at 22 h 22 min

…… Lire:

Les solutions stratégiques ça se ne s’achète et s’importe pas.Ca se formule, même avec le minimum dont on est capable.

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.