Lamamra-Lavrov

LAMAMRA DEPUIS VARSOVIE : « Pas d’alternative à la solution politique à la crise ukrainienne »

Chef de file du groupe de contact arabe en déplacement en Russie puis en Pologne pour discuter avec les deux parties en conflit dans la crise ukrainienne, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu, hier, à Varsovie, avec son homologue ukrainien, Dmytro Kouleba, avec lequel il a également animé une conférence de presse.

À propos du conflit en Ukraine, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré qu’il n’y a aucune alternative politique à cette crise. Dans un communiqué, le ministère des AE algérien indique ainsi que dans sa deuxième escale après Moscou, le Groupe de contact ministériel arabe sur la crise ukrainienne dirigé par Ramtane Lamamra et ses homologues de Jordanie, d’Irak, du Soudan, d’Égypte et le secrétaire général de la Ligue arabe, étaient arrivés dans la capitale polonaise, Varsovie, où ils ont tenu une réunion avec le ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Dmytro Kouleba, dans le cadre des efforts visant à résoudre cette crise .
Chemin faisant, les parties arabe et ukrainienne ont échangé « des entretiens approfondis  sur les perspectives de sortie de crise et de la limitation de ses répercussions sécuritaire, politique, humanitaire et économique.
À cet égard, précise le MAE algérien, la délégation arabe s’est dite « préoccupée par les répercussions de la crise » et « le danger de sa poursuite », soulignant son soutien au cours des négociations directes entre les parties ukrainienne et russe. Comme le groupe de contact arabe a affiché sa disponibilité à « entreprendre les efforts nécessaires pour soutenir cette voie dans le but de parvenir à une cessation des opérations militaires, en préparation d’une solution politique durable à la crise, fondée sur le droit international, la Charte des Nations unies, les principes de bon voisinage, la souveraineté et l’intégrité territoriale de États, d’une manière qui garantissent les intérêts légitimes de toutes les parties ».

Le MAE ukrainien présente ses condoléances à la famille du ressortissant algérien décédé à Kharkiv
Au cours de la conférence de presse organisée par le chef de la diplomatie nationale, Ramtane Lamamara, avec son homologue ukrainien, Dmytro Kouleba, ce dernier a présenté « ses sincères condoléances » à l’Algérie, notamment à la famille de feu Talbi Mohamed Abdelmoneim, étudiant algérien décédé à Kharkiv, ville ukrainienne, au début de la guerre avec la Russie.
Le ministre ukrainien a également remercié son homologue algérien pour « les efforts déployés » dans le cadre du groupe de contact arabe visant à contribuer à la résolution de la crise. Dmytro Kouleba a également exprimé son souhait de voir la guerre « se terminer bientôt » afin que les étudiants algériens « puissent retourner en Ukraine et poursuivre, dans de meilleures conditions, leurs études universitaires ».
F. G.