Bouyacoub

Judo / Grand Slam de Düsseldorf : Lyès Bouyacoub (-100 kg) échoue au second tour

Le judoka Lyès Bouyacoub, le dernier des neuf algériens engagés dans le tournoi international «Grand Slam de Düsseldorf», actuellement en cours en Allemagne, a été éliminé dimanche, après sa défaite au deuxième tour chez les moins de 100 kg contre l’Autrichien Laurin Boehler.

Bouyacoub avait bien démarré cette compétition en remportant son premier combat contre l’Allemand Daniel Zorn, avant de subir le même sort que ses compatriotes (6 messieurs et 2 dames), tous précocement éliminés. Le seul à avoir fait aussi bien que Bouyacoub est Fethi Nourine, qui a passé samedi le premier tour chez les moins 73 kg, en battant l’Allemand Robert Brawig, avant de s’incliner par Ippon au second tour face à l’Azéri Rustam Orujov. Les autres représentants algériens dans ce tournoi ont tous été éliminés dès le premier tour, à commencer par Mecerrem Hadjer (-48 kg) et Belkadi Amina (-63 kg), battues respectivement par l’Espagnole Abelenda Martinez et la Japonaise Doi Masako. Chez les messieurs, Salim Rebahi (-60 kg) a été battu par le Russe Robert Mshvidobadze, Houd Zourdani (-66 kg) par le Sud-Coréen Ham Jin Young et Wali Ezzine (-66 kg) par le Mongol Baskhuu Yondonperenlei. Le lendemain, dimanche, c’était au tour d’Abderrahmane Benamadi (-90 kg) et Mohamed Mehdi Lili (+100 kg) de passer à la trappe, en se faisant éliminer dès le premier tour, respectivement par le Sud-Coréen Gwak Dong-han et le Russe Anton Krivobov. Au total, 605 judokas (362 messieurs et 343 dames) représentant 93 nations participent à ce tournoi. à l’issue des deux premières journées de compétition, disputées vendredi et samedi, c’est le Japon qui caracole provisoirement en tête du classement des médailles avec 7 or, 1 argent et 2 bronze, devant la Grande-Bretagne et le Kosovo, ex aequo à la deuxième place avec 1 or, la Russie complétant le podium avec 3 argent et 1 bronze.