Intempérie

INTEMPÉRIES : Routes inondées et trafic automobile obstrué

Les fortes pluies qui se sont abattues hier sur les villes du nord du pays, n’ont pas été sans désagréments. Bien qu’il n’y ait pas eu de grands dégâts matériels ou de pertes en vies humaines recensés, les rafales de pluies ont été toutefois à l’origine d’inondations dans plusieurs axes routiers notamment au niveau de la capitale Alger ce qui a rendu la circulation automobile difficile.

Tant attendues en raison du stress hydrique auquel fait face l’Algérie depuis plusieurs mois, les premières pluies ont tout de même provoqué d’importantes perturbations au niveau du trafic automobile dans différents tançons reliant les communes de la capitale et ce à partir des premières heures de la matinée de la journée de mercredi. C’est le cas de la rocade sud allant de Cheraga vers Ben Aknoun. Ce tronçon routier a connu à partir de 8h00 un blocage total de la circulation suite au débordement des eaux pluviales. Idem dans d’autres quartiers d’Alger, comme à El-Mouradia, ou à la Pointe où les véhicules ont eu du mal à se déplacer, comme le montrent des vidéos largement relayées sur les réseaux sociaux. Il est à noter que malgré les quelques opérations de nettoyages des avaloirs opérées dans certaines communes d’Alger, d’autres APC n’ont pas été dans l’anticipation ce qui implique qu’à chaque forte chute de pluies les eaux débordent de sorte à atteindre même des habitations. La détérioration des routes et le non avancement des travaux de leur réhabilitation avant l’arrivée de la saison hivernale a également contribué à ce constat qu’on risque d’enregistrer tout au long de cette période sachant que d’autres perturbations métrologiques sont attendues au courant des semaines à venir. Il faut soulever, d’autre part, que si le cas est tel à Alger et ses communes, la situation est pire dans les régions éloignées et enclavées du pays ou les conditions de vie sont plus difficiles surtout en hiver.

Chutes de neige et glissements de terrain
Par ailleurs, les services de la Gendarmerie nationale ont fait savoir que plusieurs routes ont été coupées à la circulation dans différentes wilayas, en raison des intempéries. La même source a précisé que la route nationale 33 reliant la wilaya de Tizi-Ouzou et de Bouira au niveau de (Tikjda) est fermée suite aux fortes chutes de neige. La route nationale N15 reliant également la wilaya de Tizi Ouzou à celle de Bouira au niveau du col de Tirourda (commune d’Iferhouene) a été fermée à la circulation en raison également de chutes de neige. D’autre part, la Gendarmerie nationale a indiqué qu’en raison d’un glissement de terrain, il a été procédé à la fermeture de la route reliant la commune de Draâ Ben khedda à Boghni au niveau du lieu-dit Thirmithine.
Ania Nch.