Delort

Il qualifie son équipe au dernier carré de la coupe de France : Andy Delort arrive à son 16e but de la saison

L’attaquant international algérien respire vraiment la forme. Il l’a d’ailleurs confirmé dans la soirée d’avant-hier en évitant à son club Montpellier une élimination qui allait avoir l’allure d’une véritable humiliation. En effet, Montpellier a eu chaud en quarts de finale de la Coupe de France sur la pelouse du petit poucet de l’épreuve Canet-en-Roussillon (2-1).

En infériorité numérique pendant quasiment 70 minutes suite à l’expulsion de Hilton et mené en première mi-temps sur un penalty transformé par Ouadoudi (25e), le MHSC a dû s’appuyer sur le talent d’Andy Delort, auteur d’un doublé, pour renverser la situation.
L’international algérien a d’abord égalisé à l’heure de jeu en marquant d’un tir croisé du droit avant d’inscrire le but en transformant imparablement un penalty en fin de match (84e).
Auteur cette saison de 16 buts toutes compétitions confondues et neuf passes décisives, Andy Delort envoie Montpellier dans le dernier carré de la Coupe de France.
Avec ces copies de premier ordre qu’il est en train de rendre sur les terrains de l’hexagone, Andy Delort ne devrait pas tarder à réintégrer les rangs de la sélection algérienne de laquelle il était écarté lors du précédent stage de mars dernier. En marge de ce stage, l’entraineur national, Djamel Belmadi avait indiqué qu’il avait ses raisons qui l’ont incité à exclure l’attaquant de 29 ans de sa liste. Il a toutefois laissé entendre que sa décision n’avait aucun lien avec l’aspect sportif.
Depuis, Andy Delort ne cessait d’envoyer des messages à Belmadi dans l’espoir d’être pardonné, lui qui nourrit de gros espoirs sur la prochaine CAN et surtout les éliminatoires du Mondial-2022 dont le coup d’envoi sera donné en juin prochain. Le joueur de Montpellier rêve tout simplement de participer pour la première fois de sa carrière dans la phase finale du rendez-vous planétaire prévu à Doha. Ses prestations devraient pousser Belmadi à passer l’éponge et le rappeler en sélection car il est persuadé de son apport au profit des Fennecs.

Hakim S.