Belmadi

Il craint un sursaut d’orgueil des Nigériens : Belmadi met en garde ses joueurs

Malgré l’écrasante victoire que la sélection algérienne a réussi à remporter contre son homologue du Niger vendredi passé, l’entraîneur national, Djamel Belmadi, se méfie toujours de cet adversaire en prévision du match retour prévu pour cet après midi (17h00) à Niamey.

En effet, le patron technique des Verts n’a pas cessé de mettre en garde ses protégés contre tout excès de confiance. Lui-même avait tenu le même discours avant le match de vendredi passé, estimant que le Niger n’est pas du tout un adversaire faible. Il avait d’ailleurs vu juste si l’on se réfère à la copie rendue par cette équipe au cours de la première mi-temps, notamment sur le plan tactique ce qui a compliqué énormément les affaires des Algériens.
Ayant à présent une meilleure connaissance de l’adversaire, même s’il l’avait déjà bien étudié avant la première manche, Belmadi a concocté la stratégie idéale pour contrer son adversaire du jour chez lui-même. Il a toutefois préféré cacher ses cartes, comme il le fait du reste avant chaque confrontation, ce qui a constitué, jusque-là, un atout de taille pour lui et contribué dans cette série de 30 matchs sans défaites qu’ont réussi ses capés et qu’ils sont appelés à améliorer encore avant la fin de cette phase des poules des qualifications pour le Mondial-2022.
Toutefois, le coach national reste persuadé que la mission des siens aujourd’hui sera très difficile. Il estime d’ailleurs que les protégés de Jean-Michel Cavalli ont été touchés dans leur orgueil en s’inclinant aussi lourdement lors du match aller. Et même s’ils n’ont plus aucune chance de concourir pour le seul billet qualificatif du groupe A pour les barrages, ils vont tout faire pour se racheter. Rien que pour cela, Belmadi ne cesse de prévenir ses capés pour éviter de tomber dans le piège nigérien.
H. S.