ANDRE AZOULAY - M6

IL A PRIS SOUS SON AILE LE PRINCE HÉRITIER ET FAIT LE VIDE AUTOUR DE LUI POUR PRÉPARER LE TERRAIN À UN ISRAËL 2 AU MAROC : André Azoulay, la mauvaise conscience de M6

Le conseiller de Hacen II, puis de son fils et successeur M6, André Azoulay a-t-il lancé une OPA sur le trône du Maroc ? C’est la question que se posent de nombreux intellectuels et opposants marocains qui observent, avec inquiétude, comment le proche conseiller du roi, a remodelé le proche entourage du prince Hacen 3, annoncé successeur de l’actuel roi du Maroc en butte à de sérieux problèmes de santé qui risque de le pousser à abdiquer pour laisser les rênes du pays à son fils. Pour de nombreux observateurs, Azoulay s’est départi de son statut de conseiller pour revêtir le costume de régent du futur roi. Sa stratégie a été toute simple. Depuis le départ de l’actuel roi pour des soins en France, Azoulay a mis en œuvre son plan d’accaparement des leviers de la décision au Maroc. La première phase a consisté à éloigner du palais royal le prince Moulay Rachid, frère de M6 et la princesse Lalla Hasna, les membres les plus influents de la famille royale. Pour Moulay, les mesures ont été les plus dures puisqu’en plus de lui changer sa garde rapprochée, il a été interdit d’accès au palais royal et placé en résidence surveillée. Il aurait même reçu des émissaires qui lui ont fait comprendre que sa vie serait menacée s’il tentait de prendre attache avec son frère M6. Il a été même dépouillé de certaines responsabilités et privé de certains privilèges à l’instigation d’André Azoulay, proche conseiller de l’actuel roi. Pour sa sœur, Lalla Hasna, même si un traitement identique lui a été réservé, elle n’a pas encore été invitée à quitter le pavillon qu’elle occupe au niveau du palais royal.
Sur ordre d’André Azoulay, les réunions du conseil de la famille royale qui étaient programmées ont été annulées et le prince Hacen 3, a été isolé de ses oncles et tantes. Il y a quelques jours, une réunion de ce conseil s’était même terminée en queue de poisson quand l’actuel prince hériter et son oncle, Moulay Rachid, en sont arrivés aux mains. Le plan de normalisation avec l’État hébreu commence ainsi à révéler certains de ses secrets. André Azoulay est en train de faire de ce pays, par petites touches, une dépendance d’Israël. C’est une véritable œuvre de dépossession du peuple marocain de son pays, qui est actuellement en cours. D’ailleurs, selon de nombreux sites d’opposants marocains, des Israéliens sont en train d’acheter de vastes étendues de terres agricoles et des assiettes foncières pour une bouchée de pain. La stratégie que les émigrés juifs avaient utilisée en 1948 pour déposséder des agriculteurs palestiniens de leurs terres est actuellement en cours au Maroc. Ce ne sont plus de petites Riadh qui sont achetées pour servir de résidence secondaire pour de richissimes européens mais de vastes étendues du pays qui sont cédées à tours de  bras. Israël, l’entité sioniste, a-t-elle trouvé la parade pour s’installer sur les rives de l’Atlantique ? Apparemment oui puisque le plan de Azoulay est en marche.
Slimane B.