Marché

En perspective du Ramadhan : Ouverture de 13 marchés de solidarité à Tipasa

Treize marchés de solidarité (dits aussi marchés de la Rahma) seront ouverts à travers la wilaya de Tipasa en perspective du mois sacré du Ramadhan, a-t-on appris, lundi, auprès du secrétariat général de la wilaya.

«Ces marchés de la Rahma, prévus à l’ouverture au niveau des daïras de Tipasa, sont dédiés à la vente de différents produits de consommation ( fruits, légumes, viandes, produits alimentaires divers) directement du producteur au consommateur, sans intermédiaire aucun», selon les mesures prises lors d’une réunion de la commission de wilaya, en charge des préparatifs du Ramadhan, présidée par le wali Mohamed Bouchama, en présence du secrétaire général, Hassan Lebad, chargé du suivi du dossier. La même réunion organisée, dimanche au siège de la wilaya a, également, donné lieu à la prise d’une décision relative à la mobilisation de tous les acteurs concernés par ces marchés entre agriculteurs, éleveurs, et commerçants de gros, devant bénéficier de toutes les facilitations nécessaires en vue de la réussite de cette initiative, devenue une tradition annuelle. Ces espaces commerciaux seront ouverts au niveau des chefs-lieux de daïra de Tipasa, au moments ou un 2e marché supplémentaire est prévu au niveau de chacun des chefs-lieux de communes de Cherchell, Hadjout et Koléa, au vue de leur importante concentration démographique, a- t-on souligné. Des instructions ont été, par ailleurs, données par le chef de l’exécutif de la wilaya, en vue d’accompagner les producteurs, aux fins de garantir l’efficience de cette initiative visant à assurer une «disponibilité de différents produits alimentaires de large consommation, à des prix abordables, et partant mettre un terme à la hausse habituelle des prix durant le mois sacré», est-il ajouté. Dans un autre sillage, le wali de Tipasa a instruit de la nécessité de l’assainissement des listes des bénéficiaires de la prime de solidarité -Ramadhan, en vue, a- t-il dit «de garantir sa destination aux familles dans le besoin». M.Bouchama a procédé, durant la même rencontre, à l’installation de la commission de wilaya chargée du suivi et coordination des examens de fin de cycle primaire, moyen et secondaire, pour l’année scolaire 2018/2019, dont certains coïncideront avec le mois sacré du Ramadhan. Il a particulièrement recommandé, à ce propos, la nécessité de garantir le transport des élèves vers leurs centres d’examen.