9.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

EN : Gourcuff n’a pas redistribué les cartes à Doha

Ils étaient 17 joueurs sur les 22 convoqués à avoir été utilisés lors des deux matches amicaux que vient de livrer la sélection nationale au Qatar. Trois parmi eux ont joué l’intégralité du temps des deux rencontres face au Qatar et Oman, deux matches soldées par respectivement une défaite (1-0) et une victoire (4-1).
Les trois joueurs sont le gardien de but, Doukha, le défenseur gauche, Ghoulam et le milieu de terrain Bentaleb. Les nouveaux éléments appelés pour la circonstance par Christian Gourcuff, notamment ceux évoluant dans le championnat local, n’ont pas eu pleinement leurs chances, si l’on excepte l’attaquant du MCEE, Brahim Chenihi. À l’arrivée, le stage des Verts à Doha et les deux rencontres amicales disputés à l’occasion n’ont finalement pas servi à redistribuer les cartes au sein de l’effectif des Fennecs, comme l’avait pourtant promis le driver national lors de sa conférence de presse qui a précédé le départ du Club Algérie vers la capitale qatarie.C’est que le technicien français cherchait à tout prix le résultat au dépens de l’objectif principal pour lequel la FAF a programmé les deux rendez-vous, à savoir découvrir de nouveaux joueurs capables d’intégrer les rangs du sélectionneur national en prévision des prochaines échéances.Il faut dire que la défaite des coéquipiers de Brahimi face au Qatar, jeudi dernier pour le compte de leur premier match sur le sol qatari, a faussé les calculs de l’entraîneur national. Ce dernier, qui a utilisé dans cette sortie pratiquement son onze habituel qui avait disputé la précédente CAN en Guinée équatoriale, se devait de se racheter de la première contre- performance, ce qui l’a conduit à reconduire son équipe type ou presque lors de la seconde confrontation contre Oman. Une décision qui a fini par porter préjudice à la majorité des nouveaux joueurs qui attendaient avec impatience cette empoignade pour montrer ce dont ils sont capables.Désormais, il y a peu de chances pour des éléments comme Chafai, Belaili ou Benlamri d’aspirer s’imposer en équipe nationale du moment que l’ex-entraîneur de Lorient semble déjà  »fermer le jeu » en faisant confiance au même groupe auquel il a l’habitude de faire appel depuis sa nomination aux commandes techniques des Verts, en août dernier. En d’autres termes, on prend les mêmes et on recommence.
Hakim S.

Related posts

ENFUMADES DE SEBIH EN AOÛT 1845 : La France rattrapée par ses crimes coloniaux

courrier

Médicaments : Saïdal va exporter vers 13 pays africains

courrier

Emploi : 300 000 diplômés universitaires sans emploi chaque année

courrier

L’INFLATION EN 2019 NE SERA PAS TROP IMPORTANTE / FMI : prévisions de croissance pour l’Algérie revues à la baisse

courrier

LOTFI BENBAHMED L’A ANNONCÉ, HIER : L’Algérie produira Sputnik V et Sinovac dès septembre

courrier

PRODUITS DE LARGE CONSOMMATION À ORAN : Quand la tricherie devient une pratique tolérée

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.