Accueil ACTUALITÉ Elle est destinée au premier ministre : une pétition pour que l’anglais...

Elle est destinée au premier ministre : une pétition pour que l’anglais soit la première langue étrangère

1

Des internautes parmi lesquels des éleves et leurs parents ont lancé sur les réseaux sociaux une pétition pour remplacer la langue française par l’anglais. Cette pétition serait destinée au premier ministère qui est appelé à réagir et prendre une décision quant au sort de la langue la plus parlée dans le monde. Le débat autour de l’utilisation de la langue maternelle dans l’enseignement primaire est en train de prendre une autre tournure. Alors que les discussions, ces derniers jours, ne se sont axées que sur ce sujet, que ce soit dans la rue, dans les bus, à la télévision, sur les réseaux sociaux et même lors de conférences de presse, le département de Nouria Benghebrit est confronté aujourd’hui à une autre problématique. L’organisation nationale des parents d’élèves a, en effet, lancé une pétition qui concerne les parents d’élèves et tous les acteurs de la société. Le but serait de mettre en avant la langue anglaise pour qu’elle soit première langue étrangère au lieu de la langue française. Cette pétition qui sera remise au premier ministre Abdelmalek Sellal vise notamment à mettre la pression sur la Première responsable du secteur de l’éducation pour appliquer cette proposition. Dans un communiqué rendu public par la dite organisation, on considère qu’il n’est plus question de continuer à enseigner avec une langue «morte» et il est grand temps de laisser place à l’anglais qui a fait ses preuves au niveau mondial et dans tous les domaines. Pour l’organisation nationale des parents d’élèves, le français n’est qu’un butin de guerre, mais en plus il est classé à la neuvième place des langues les plus parlées, alors que l’anglais détient le trône. En effet, selon le même document, 1 milliard 800 millions de personnes dans le monde communiquent avec l’anglais, suivi du chinois parlé par 1300 millions de personnes, vient ensuite l’hindou avec 829 millions de personnes suivi de l’arabe avec 480 millions de personnes. S’agissant du français, le rapport souligne que cette langue n’est parlée que par 220 millions de personnes dans le monde. Tenant compte de ces statistiques, l’on estime qu’il est tout à fait normal que l’anglais soit la première langue étrangère au lieu du français qui ne fait plus ses preuves dans le monde économique et technologique. À noter que dés les premières heures seulement de sa mise en ligne, la pétition a réussi à collecter des millions de signatures. Pour l’organisation, les Algériens sont tout a fait conscients de l’enjeu et savent qu’aujourd’hui le monde a évolué et il est important d’évoluer avec. Ainsi, l’anglais est parmi les outils qui permettent de prendre le train de cette évolution et d’ouvrir les portes aux connaissances et, notamment à la communication à travers le monde. Nos élèves, auraient besoin de cet outil pour prouver leurs compétences sur l’échelle internationale, souligne l’organisation qui appelle le gouvernement à étudier cette question en toute objectivité. Il convient de rappeler à ce titre que l’utilisation de la langue maternelle à l’école a suscité une vague de mécontentements dans la société. La démarche qui a été le résultat des recommandations avec lesquelles est sortie la conférence nationale sur l’éducation a été catégoriquement rejetée par la plus grande part de la société. Benghebrit a été alors assailli de critiques et de reproches l’accusant de vouloir toucher à une ligne rouge qui est la langue «Arabe».
Ania Nait Chalal

Article précédentLa chute des prix pétroliers exacerbe l’Algérie : Khebri plaide pour une réunion extraordinaire de l’Opep
Article suivantCéréaliculture : autosuffisance en blé dur à l’horizon 2019 ?

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai un enfant qui passe 1ere année moyenne et un autre en 2éme année primaire et ils sont tout les deux pour l’anglais C un souhait, pourtant ils n’ont pas un problème de français, je pense qu’il faut faire un sondage auprès des enfants ds la rue, et non pas en classe pour qu’ils soient spontanés et sous aucune influence, le résultat sera spectaculaire.
    Si un jour l’anglais sera notre première langue étrangère on en finira avec le complexe d’infériorité des arabophones et le complexe de supériorité des francophones.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.