7.9 C
Alger
24 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉ

Éducation : l’Unpef entame sa grève aujourd’hui

Comme annoncé, il y a quelques jours, l’action de protestation qu’avait prévue d’organiser l’Union nationale des professeurs de l’éducation et de la formation (Unpef) aura lieu aujourd’hui. La grève est menée à l’échelle nationale, suivie de sit-in devant les directions de l’éducation de wilaya.

Selon les estimations du porte-parole de l’Unpef, Messaoud Amraoui, le débrayage d’une journée sera largement suivi par les professeurs de l’éducation. Joint hier par téléphone, il dira que l’Unpef s’estimera satisfaite si le taux de participation atteindra les 60%.
Rappelant qu’un préavis de grève a été déposé au niveau du ministère de l’Éducation et celui du Travail et de la Sécurité sociale, il y a 9 jours, il a déploré qu’aucune instance n’a réagi par rapport à ça. S’agissant des revendications principales des professeurs de l’éducation et de la formation, Amraoui martèlera : «Nous exigeons en premier lieu l’application de la circulaire 004/2014 ». Il a poursuivi que l’Unpef appelle la tutelle à revoir la question de la prime du Sud et des Hauts-Plateaux et la mise en application de l’abrogation de l’article 87 bis du Code de travail. À une question sur les procédures qu’entreprendra le syndicat, si jamais il ne réussi pas à avoir de suite favorable, notre interlocuteur indiquera qu’une réunion avec le bureau national sera, dans ce cas, organisée. «C’est à l’issue de cette réunion que nous déciderons de ce que nous allons faire», a-t-il précisé.
De son côté, le porte-parole du comité national des travailleurs des services économiques de l’éducation, Moustapha Nouaouria, a assuré que la grève des intendants se poursuit toujours. Selon ses dires, l’action en est à son 41e jour sans que la tutelle ne lève le petit doigt. «Non seulement nous n’avons eu aucun écho de la part de la tutelle, pis, on nous menace de licenciements, alors que tout ce que nous faisons c’est demander nos droits», a regretté Nouaouria.
La même source a indiqué qu’un sit-in a été organisé le 30 septembre passé à El-Harrach par environ 2 000 fonctionnaires, il a annoncé qu’un autre aura lieu dans les plus brefs délais devant le ministère de l’Éducation au Golf. «Si les agents de la police ont eu gain de cause, pourquoi pas nous», s’est-il interrogé.

La Fédération des parents d’élèves appelle au dialogue
Pour la présidente de la Fédération des parents d’élèves, Djamila Khiar, le seul moyen d’arriver à un terrain d’entente, entre la tutelle et les partenaires sociaux, est le dialogue. Contactée par nos soins, elle a reconnu que la journée de grève d’aujourd’hui est une journée perdue pour les enfants.
Selon elle, bien que les enseignants aient des droits à revendiquer, il faut que l’intérêt de l’enfant soit au-dessus de toutes les considérations. «Nous ne souhaitons pas que le scénario des années précédentes se répète», a-t-elle espéré, tout en poursuivant que la tutelle doit trouver rapidement des solutions pour l’intérêt de tous.

Benghebrit prône la vigilance
La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghebrit, a appelé, dimanche, l’ensemble des membres de la famille de l’éducation à être vigilants en vue de préserver l’École, dans le cadre d’un contrat national, de tout ce qui pourrait menacer sa stabilité.
«Les problèmes du secteur ne nous font pas peur, car nous avons la force et la volonté d’y faire face avec l’aide de tous les partenaires», a affirmé Benghebrit, à l’ouverture des travaux d’une conférence régionale. Centre sur l’évaluation de la rentrée scolaire 2014-2015, estimant que la préoccupation aujourd’hui va «aux moyens à utiliser pour régler les problèmes».
«La solution ne réside pas dans la grève», a-t-elle souligné, à ce propos.
Ania Naït Chalal

Related posts

RÉCUPÉRATION DES ARCHIVES NATIONALES DÉTENUES PAR LA FRANCE : L’Algérie intransigeante sur le dossier

courrier

KARIM YOUNÈS, MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE : « La corruption est devenue une fonction politique »

courrier

« MARIANNE » LE CITE DANS UN DEUXIÈME SCANDALE FINANCIER QUI CONCERNE L’ASSOCIATION FRANÇAISE DES VICTIMES DU TERRORISME : Mohamed Sifaoui lâché par ses protecteurs français

courrier

CHIFFRE D’AFFAIRES À L’EXPORTATION DE JANVIER À MAI 2023 : Sonatrach encaisse 21 milliards de dollars

courrier

AFFAIRE DE L’ASSASSINAT DE L’ÉTUDIANT ASSIL À BEN AKNOUN : Hadjar s’engage à assurer plus de sécurité dans le milieu universitaire

courrier

Équipe nationale : Contact établi entre la FAF et Belmadi

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.