14.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
ACTUALITÉMONDE

ÉCHEC DE L’ENTITÉ SIONISTE : La guerre contre Ghaza entre dans le 5e mois

La guerre menée par l’entité sioniste contre la population palestinienne de Ghaza est entrée dans son 5ème mois avec un très lourd bilan : le nombre de martyrs est passé à 27 365, tandis que 66 630 Palestiniens ont été blessés depuis le 7 octobre, selon le ministère de la Santé à Ghaza, cité par Al Mayadeen. L’armée sioniste continue ses bombardements ciblant les habitations, les centres qui accueillent les personnes déplacées, et même un jardin d’enfants, hier. Le ministère de la Santé a ajouté que, au cours des dernières 24 heures, l’occupation a commis 14 massacres contre des familles dans la bande de Ghaza, faisant 127 martyrs et 178 blessés. Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, alors que l’occupation sioniste empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. Hier, dimanche, depuis le matin, les bombardements se sont concentrés sur Khan Yunès, au sud de la bande de Ghaza, alors qu’une série de violents raids israéliens ont ciblé des zones au sud de Khan Yunès, tandis que les bombardements ont également visé l’ouest, selon ce qu’a rapporté le correspondant d’Al-  Mayadeen. Dans le centre de Khan Yunès, les bombardements de l’artillerie israélienne ont ciblé des maisons civiles, provoquant l’incendie de plusieurs d’entre elles. Les environs de l’hôpital Al-Amal continuent d’être bombardés, comme l’a rapporté le correspondant d’Al Mayadeen, et un certain nombre de martyrs sont arrivés au complexe médical Nasser, suite aux bombardements sionistes continus.  À l’est de Rafah, également au sud de la bande de Ghaza, l’occupation a pris pour cible un jardin d’enfants vers lequel des familles ont été déplacées, ce qui a entraîné la mort de deux Palestiniens et des blessés. L’aviation d’occupation a bombardé une voiture près du cimetière des martyrs dans le quartier d’Al-Salam, dans la même zone. La caméra d’Al-Mayadeen a montré l’étendue des destructions considérables causées par l’agression d’occupation dans la région de Beït Lahia. Les scènes montraient des bâtiments complètement détruits, avec des centaines de martyrs encore sous les décombres. Le criminel qui dirige cette agression, Netanyahu, premier ministre de l’entité sioniste, fort de l’appui des dirigeants des États-Unis, de la Grande Bretagne, de l’Allemagne et d’autres pays atlantistes, a fait savoir hier,  lors d’une réunion de son  gouvernement,  qu’il n’accepterait aucun accord visant à libérer les prisonniers détenus par la résistance palestinienne dans la bande de Ghaza, « à tout prix ». Il prétend faussement aller à l’encontre de l’avis des dirigeants américains alors que ceux-ci participent à son agression criminelle contre les Palestiniens. Comme l’avait fait en 1962, l’Organisation de l’armée secrète (OAS, néo-nazie) pour tenter vainement d’empêcher l’Algérie de recouvrer son indépendance, l’armée sioniste pratique la politique de la terre brûlée à Ghaza, par les destructions de bâtiments, des espaces de cultures agricoles, d’établissements de soins, d’enseignement, etc…, et le génocide (pratique du colonialisme français contre le peuple algérien) par les massacres et le blocus.  La résistance palestinienne continue d’attaquer les forces d’occupation sionistes et leurs véhicules dans les zones de conflit de la bande de Ghaza, notamment à Jabalia et Khan Yunès, rapporte Al-Myadeen qui signale qu’un char Merkava de l’armée sioniste a été touché avec un obus Al-Yassin 105, à l’ouest de la ville de Khan Yunès, au sud de la bande de Ghaza. D’autre part, Al-Qassam a détruit un rassemblement de forces d’occupation pénétrant dans la zone d’Al-Jami’a, à l’ouest de la ville de Ghaza, avec des obus de mortier. De violents affrontements se poursuivaient, hier, entre la résistance palestinienne et les forces d’occupation sionistes, parallèlement aux bombardements aériens et d’artillerie lancés par l’occupation sur la bande de Ghaza, en particulier dans son sud et son centre.
M. R.

Related posts

RÉVISION DU POINT INDICIAIRE DES SALAIRES IMPLIQUANT DES AUGMENTATIONS ALLANT À 4000 DA : Grande déception chez les travailleurs

courrier

Nucléaire : L’Iran continue d’inquiéter la communauté internationale

courrier

Retenus par l’EI : Des Irakiens arrivent enfin à fuir Mossoul

courrier

MALGRÉ L‘EXPOSÉ OPTIMISTE DU MINISTRE DES FINANCES : Les déficits des comptes publics de l’État toujours aussi persistants

courrier

À MAKRI QUI APPELLE LE PRÉSIDENT À RETIRER SA CANDIDATURE : Sellal promet de «réaliser le rêve de Bouteflika»

courrier

LÉGISLATIVES DU 12 JUIN : Ce pourquoi le PT a dit non

courrier